Université du Temps Libre de Rochefort

Université du Temps Libre de Rochefort

Temps suspendu

                          C'est un temps exceptionnel que nous vivons actuellement dont nous ignorons à ce jour la durée. Une nouvelle rubrique vient s'ajouter à  l'organisation du blog et par là même aux activités habituelles  de l'U.T.L. Elle n'a que la prétention de garder le contact avec les adhérents éparpillés sur Rochefort et des communes avoisinantes. Elle permettra de sauvegarder quelques idées, références, qui auront été collectées durant ce temps suspendu...

                "Restez à la maison", une injonction difficilement supportable.

                Avec le confinement, entrons en résistance face à la tristesse, l'ennui, la dépression, la souffrance, la révolte, la solitude et contre ce microscopique tueur qui s'impose dans le monde !  

                Protégeons aussi nos neurones afin qu'il ne souffrent pas trop de cet isolement et retrouvons-nous sur le blog pendant ce temps suspendu !      

 

------------------------

 

 

28/05 - Phase 2 du déconfinement et une parole tant attendue : "la liberté, c'est la règle !", cependant nous restons vigilants pour les autres et pour nous-même ; d'autres annonces seront attendues au 22/06 pour élargir encore le déconfinement en fonction de l'état sanitaire. 

 

11/05  Après 8 semaines, le temps du déconfinement est arrivé, nous espérons que cette rubrique vous aura permis de mieux vivre l'isolement dont nous avons tous été victimes avec quelques propositions ou informations culturelles. 

       

------------------

toujours en cours                                             

Voir le site d'Arte Concert :  http://arte.tv/fr/arte-concert/plus-recentes/?genres=opera

 Au programme  : 

             Les Indes galantes, jusqu'au 09/10,

             Turandot, jusqu'au 09/10,

             Renaud Capuçon, Beethoven, Mozart, Schubert, jusqu'au 17/10,          

             et bien d'autres.... 

 

8/05     Le départ a été donné hier 7/05 par le premier Ministre pour le déconfinement sur tout le territoire - avec néanmoins des restrictions.

               Nous serons donc les marcheurs sur "le chemin de crête" (précipice de part et d'autre...), nous serons acteurs de l'équilibre à trouver entre vie normale et vie en mode ralenti. Cela est de notre responsabilité. Cependant, la répétition, maintes fois énoncée par notre gouvernement du mot de prudence, nous alerte et nous met en garde. 

Ok, ce sera un déconfinement, restreint, progressif, protégé, dans les semaines qui viennent, les bilans sanitaires seront suivis en attendant que tout risque soit écarté... 

 

6/05     En attendant la réouverture des librairies - priorité surtout aux librairies indépendantes - le choix d'ouvrages audio s'est largement développé (surtout en classique). Des idées de lecture ou de relecture avant de pouvoir retrouver ces lieux intimes faisant place à l'imaginaire et la réflexion. 

actualitte.com/article/lecture-numerique/livres-audio-livres-lus-et-audiobooks-gratuits-et-accessibles-en-ligne/99725

 

http://bookdoreille.com/fr/titres-gratuits

 

L'oeuvre de Guy de Maupassant - Outre ses romans, découvrez ses contes pleins d'enseignement.   

http://guydemaupassant.fr/maupassant.htm      

 

-----------------

           D'autre part, des nouvelles d'un couple de marcheurs, Catherine et Michel G. nous sont parvenues de La Rochelle ; ils arpentent les quais du vieux port, sous un ciel très menaçant, mais qu'importe, l'air de la mer est bienfaisant !  

Voir la rubrique - Environnement 2020  

 

 

5/05     Ceux qui sont en manque de conférences - et ils doivent être nombreux - devront faire preuve de beaucoup de patience, certainement jusqu’au mois d’octobre (à confirmer).  

                 L’Université populaire de Lyon a eu l’idée dans cette période de confinement d’ouvrir ses conférences archivées, audibles par le biais de la baladodiffusion.

          Les Universités populaires créées, fin du 19ème siècle, bien avant les Universités inter-âge ou du temps libre ont conservé les mêmes objectifs : ouvertes à tous, partager, développer les connaissances intellectuelles et permettre un enrichissement continuel.

 

Présentation de l'Université Lyon     http://unipoplyon.fr/

 

Conférences à écouter   htpp://unipoplyon.fr/programme-2019-2020-mouvements-climatiques-et-rechauffements-sociaux

http://unipoplyon.fr/enregistrement-des-cours-2018-2019 

Profitez-en vous avez encore du temps...jusqu'en octobre !!  

 

et pour sourire, un sujet d'actualité à propos duquel vous pouvez "plancher" avant de présenter une éventuelle conférence avec débat : 

 

                  sujet de philo ils masquent les manques !.jpg

affiche envoyée par Pascal C.

 

 

4/05        Un conseil d'écoute, demain, mardi 5 mai : France Inter, consacrera toutes ses émissions à des réflexions sur l'impact de l’épidémie du Covid 19 sur ce bien précieux qu’est la culture. 

"Festivals annulés, salles de concerts et de spectacles fermées, cinémas vides, librairies closes, plus rien de la culture vivante ne se conjugue au présent et aucune perspective ne se dessine pour celles et ceux qui œuvrent à nourrir nos esprits et illuminer nos vies".    France inter

  

 

3/05      Un éloignement aujourd'hui du territoire charentais pour la Fondation Cartier d'art contemporain à Paris qui elle-même par sa dernière exposition "Nous les arbres", nous transporte en Amazonie auprès des indiens Yanomiami par les photos de Claudia Andujar et son engagement ; par "les paysages sonores" de  

Bernie Krause, musicien, bio-acousticien (enregistrements dans la forêt amazonienne) ; d'autre part, une séquence avec Francis Hallé, biologiste, botaniste, spécialiste des arbres tropicaux. Depuis Montpellier, il nous présente son travail d'observation de la nature et de reproduction sur le papier pour la transmission. 

Enfin le film "l'arbre" de Raymond Depardon et Claudine Nougaret.  

Tous ces intervenants participent aux grandes questions écologiques et de la relation de l’homme à la nature

 

http://fondationcartier.com/expositions/nous-les-arbres  

http://legrandorchestredesanimaux.com/fr

 

  

2/05     Notre Président, André Massé, qui suit régulièrement la rubrique "le temps suspendu" apporte sa contribution aujourd'hui en nous transmettant un article paru en avril 2020 dans la revue "Mer et Marine" relatif à l'activité économique de nos deux ports de commerce : Rochefort et Tonnay-Charente.   

Merci de cette actualité intéressante. 

Rochefort-et-Tonnay-Charente le-versant européen le portuaire charentais Mer-et-Marine.pdf

 

1er/05 

 

bouquet de muguet 001.jpg

 

Muguet, porte-bonheur, à partager et cette année, nous en avons besoin par brassée ! 

 

              Et pour démarrer la journée en douceur et mélodieusement, "Viva l'Orchestra" a concocté un spectacle avec des musiciens amateurs et professionnels confinés ; chacun chez soi et tous ensemble !.

             Un beau montage, une formidable harmonie, de la gaieté, de la couleur (à bas les conventionnels habits noirs masculins et féminins !). 

La valse n°2 de Chostakovitch avec l’Orchestre National de France

http://youtube.com/watch?v=vuQ0TvyRtsY&list=RD8c9QzDfFjxY&index=2

 -----------         

 

                   Pascal W., responsable des marches, nous avait inquiétés, plus de nouvelles, un peu plus, il était porté disparu... Mais il vient de ré-apparaître par le biais de la messagerie, en forme et, en marche... voir la rubrique environnement 2020 - comme vous aviez l'habitude -.

------------

             

           Pour les défilés avec revendications et banderoles, vous comprendrez qu'exceptionnellement ils n'auront pas lieu "ah quand retrouverons-nous ces 1er mai joyeux et chamailleurs" !!         

 

                  1er mai manif avec virus.jpg   muguet sous cloche de Plantu.jpg

 

 

Merci Pascal C. pour les dessins bien trouvés.   Que de Pascal (!)

 

 

29/04     Avec les paroles de notre premier Ministre, hier 28/04, chacun a compris que le déconfinement ne représente pas la libération de nos inquiétudes, de nos craintes face à l'avenir proche et plus lointain... Rien n'est assuré malgré les dispositifs mis en place, il semble que l'Homme ait perdu beaucoup de pouvoirs face à cette microscopique particule qui continue à paralyser le monde. 

              Sans prétention : Comment réussir le déconfinement à notre niveau ? : 

Résister (pour ne pas tomber dans la noirceur). 

Se protéger et protéger les autres (masque indispensable)

Se projeter (les petits projets valent mieux que le vide...).    

Peu de chose finalement pour tenir... 

 

 

28/04   Connaissance du monde - avec qui nous sommes en relation depuis plusieurs années pour faire profiter aux adhérents ses ciné-conférences - nous invite, en cette période de confinement, à la projection "Splendeurs des lacs italiens" de Mario Introia et en présence de ce dernier.  

Pour être au rendez-vous,  allez sur le site  :  connaissancedumonde.com.

inscrivez-vous (sans engagement) ; un numéro de code vous sera attribué (par e-mail, très rapidement) qui vous permettra d’accéder "en salle"

 

le jeudi 30 Avril à 14h 30 et de vous laisser conduire... de la Lombardie à Venise. Bon voyage. 

Ici un aperçu avant projection :  http://vo-live.fr/live/cmVIP-live.php 

 

 

 SPLENDEURSDESLACSITALIENS_lite.jpg   

 

Grand merci à Jean-Pierre B. n'avoir transmis cette information. 

 

https://static.blog4ever.com/2013/11/756396/nouveau-rouge.gif?rev=1595265496

27/04     En compagnie de Guillaume Galienne, partez à la découverte de nombreux textes historiques ou littéraires que vous aurez choisis dans les archives de l'émission hebdomadaire de "Çà ne peut pas faire de mal" de France Inter. 

http://franceinter.fr/emissions/ca-peut-pas-faire-de-mal/archives-28-06-2014-24-08-2014   

 

 

                  Chaque semaine, François Busnel, animateur passionné de littérature de "La Grande Librairie" France5, propose depuis le 15/04 "La Petite Librairie" sur France5 et d'autres chaînes de télévision.

                 Ce sont de courtes séquences d'1mn 30, chaque jour, à heures fixes où François Busnel, de chez lui, ouvre sa bibliothèque et vous propose un livre.

 

http://francetelevisions.fr/et-vous/notre-tele/a-ne-pas-manquer/la-petite-librairie-2577     

 

 

26/04   Après des activités de jardinage ou de marche, vous avez gagné un moment de repos en regardant un film admirable, Human, sorti en 2015 de Yann Arthus-Bertrand, aujourd'hui arrivé chez nous grâce au streaming.  

 "Des images aériennes de la planète d'une beauté extraordinaire, des centaines de témoignages de personnes habitants dans 60 pays différents, des histoires d'amour, d'espoir, mais aussi de haine et de violence... C'est une plongée au cœur de notre monde que Yann Arthus-Bertrand nous propose, une virée empreinte de sublime mais aussi marquée par des éléments bien sombres..."

 

      http://goodplanet.org/fr/human-un-film-humaniste-au-service-des-confines/ 

 
 

24/04    Un voyage vers le Metropolitan de New-York cela vous dit ? ... possible grâce à un visio-gala organisé demain 25 avril à 19 h avec quarante chanteurs lyriques du monde entier, un spectacle gratuit, grandiose, à disposition de tous et pendant un peu plus de vingt-quatre heures à la demande. 

 

Consultez : 

http://lefigaro.fr/musique/le-metropolitan-opera-organise-un-visio-gala-de-luxe-avec-les-plus-grandes-stars-du-classique-20200415

et à l'heure du rendez-vous cliquer sur  http://metopera.org/

 

   

 

23/04    Rochefort ne fait pas exception aux reports de grandes manifestations qui avaient été fixées en ce printemps 2020 ; il en va ainsi de l'inauguration après travaux du Pont transbordeur et d'autre part, du nouveau parcours lumineux dédié aux aventures maritimes intégré dans le site de l'Arsenal des mers, appelé Océana Lumina. Ces deux évènements sont reportés au printemps 2021.

 

              En novembre 2019, c'était l'installation spectaculaire de la nacelle du Pont transbordeur, voir  http://youtube.com/watch?time_continue=13&v=NGQEYYH2Mrw&feature=emb_title

 

 

 

22/04    Les scientifiques habituellement "confinés" dans leur laboratoire, acceptent de s'exprimer cette fois, chez eux, devant micros et caméras.

Etienne Klein, physicien, philosophe des sciences, directeur de laboratoire de recherche au C.E.A., nous donne sa vision du temps que nous vivons actuellement.

Consultez  https://www.franceinter.fr/sciences/etienne-klein-et-si-l-idee-de-fin-du-monde-n-existait-plus 

 

21/04    Rien n'arrêtent les confinés... en dehors du coronavirus évidemment !

             Ainsi la Banque Centrale de l'Humour vient d'ouvrir ses portes (enfin une banque où l'on peu prendre du bon temps !). Vous y serez reçu par des conseillers plus ou moins connus qui feront du bien à votre moral si ce n'est pas à votre portefeuille... 

Entrez dans http://www.lesourirede.com/  choisissez votre interlocuteur et vous pouvez transmettre l'histoire à votre entourage. 

 

 

20/04    La conférence de presse du gouvernement du 19/04 met en évidence toute la complexité que représente le déconfinement pour l'ensemble de la population. Les mesures essentielles portent sur la prévention et la protection à la date du 11/05 - souhaitons avant cette date, notamment pour les masques - et pour ceux qui ne sont plus dans la vie active, nous devons intégrer le fait qu'il faudra adopter un tempo adagio ou moderato, au moins pour les mois à venir, "pour retrouver les jours heureux !"...    

 

                Démarrons une nouvelle semaine de confinement avec de belles musiques de films interprétées par l'Orchestre Philharmonique de Radio-France. 

http://arte.tv/fr/videos/087078-001-A/de-tati-a-godard-musiques-de-films/

 

 

19/04    En pleine actualité, un texte de Grand Corps Malade qui ne demande pas de commentaire mais de la réflexion... 

http://youtube.com/watch?v=4UX6Wsr8GMU

 

 

18/04     Rectification vient d'être faite de la part du chef de l'Etat, suite à son intervention du 13/04, qui met tous les seniors sur un même plan et permet leur déconfinement au 11/05, charge à eux de prendre toutes les précautions - qui seront précisées prochainement - et d'apprécier s'ils sont personnes à risques ou pas (avis médical). 

            Une belle perspective... le temps qui reste avant le 11/05 sera bien nécessaire pour préparer cette sortie...

 

           Et beaucoup pendant ce temps commence à réfléchir et débattre sur "l'après-pandémie", la définition d'une nouvelle société, une société qui devrait être plus sage, plus saine, plus sobre... car le sujet de préoccupation n°1 de notre société avant la pandémie était bien l'écologie et les problématiques environnementales...

                 Il n'est pas inutile d'avoir à l'esprit ce qui se joue actuellement entre la biodiversité et l'homme et d'écouter les professionnels de la question. 

IciPhilippe Grandcolas, directeur de recherche au CNRS à l'Institut de Systématique, Evolution et Biodiversité :

"La perte de biodiversité favorise la transmission des maladies".  

http://youtube.com/watch?v=5jaqYQ9QfIo

 

17/04      Un beau voyage dans le monde, un émerveillement à l'égard des grands sites sur tous les continents mais un tourisme de masse qu'il faudra bien réguler pour préserver la planète.

                18 mn de beauté à savourer paisiblement, avec une musique très reposante.  

mettre plein écran (superbe, c’est en 4K ultra HD) 

http://youtube.com/embed/37IqCYVUhcs  

                 Merci à Pascal C., photographe de nos marches... Il jalouse un peu celui qui a réalisé le film ! 

------------------------

 

16/04     Un tour à La Rochelle, çà vous dit ? 

                 Souvent vous avez vu La Rochelle envahie par les touristes notamment à chaque vacances  scolaires durant les mois de l'été, vous pestiez contre tout !

Eh bien, c'est le moment de vous y rendre !  Tout en respectant le confinement, grâce à un drone, voici un survol de la ville qui est devenue bien étrange...

http://sudouest.fr/2020/04/13/video-confinement-decouvrez-la-rochelle-vide-et-vue-du-ciel-7408514-1391.php

(allez à la moitié de la page). 

 

 

15/04   ... un ressenti bizarre à l'annonce de toutes les annulations, les unes après les autres, des rendez-vous habituels qui touchent notre vie culturelle, ceci n'étant évidemment pas comparable avec les souffrances et les deuils que beaucoup peuvent connaître actuellement. 

               Beaucoup de grandes rencontres annuelles seront remplacées par des documents numériques accessibles gratuitement. 

               Chaque soir, 20h 30, vous pouvez aller à la Cinémathèque française qui rend hommage à Henri Langlois, grand cinéaste, fondateur de cette institution. Elle offre des films anciens que la télévision semble dédaigner, Eh bien profitez-en !

http://telerama.fr/cinema/la-cinematheque-lance-henri,-sa-plateforme-gratuite-et-ephemere,n6627161.php

 

 -------

       Vous avez intégré maintenant que la patience est et sera absolument indispensable pour les étapes à franchir dans ce confinement-déconfinement...        Dès maintenant pour ceux qui ne disposeraient pas de cette qualité, des entraînements sont possibles. Oui, vous pouvez ressortir vos vieux puzzles, immenses, dont vous ne voyez jamais la fin. Mais, soyez modernes, vous en trouverez en quantité sur le internet, que vous pouvez interrompre et reprendre quand vous le voulez.. 

            Jean-Pierre L. privé de ses marches habituelles propose le site http://jigsawplanet.com/  : choix extraordinaire de sujets, graduation des difficultés et gratuité.

Merci d'y avoir pensé, il y aura des amateurs et pourquoi pas des pros !! 

 

14/04    Depuis hier au soir, avec le discours élyséen, nous sommes informés (approximativement car des précisions doivent être apportées fin avril) sur les échéances prochaines relatives au déconfinement qui sera très progressif.

               Le cap, pour la plupart, est fixé au 11 mai. Le prolongement actuel est un temps pour "réussir le confinement" et comme le précise le ministre de l'Intérieur, ce matin : "le 11 mai, c'est un objectif, pas une certitude"....

               Cependant, gardons l'espoir de voir la fin du tunnel, de goûter la pleine lumière, sans crainte et en toute liberté.

               En attendant, continuons à nous préserver, préserver les autres (par un masque à confectionner dès maintenant avant une distribution programmée au 11/05) ; pas de relâchement sur les gestes "barrières" ; à profiter chaque jour de l'autorisation de sortie pour l'activité physique et mentale (voir les marches rochefortaises proposées par Patrick), et à prendre ce que voulez des propositions culturelles faites sur ce blog par votre serviteur... évidemment, je ne mettrais pas ce terme au féminin !   

              Merci de votre participation pour nourrir cette rubrique qui doit continuer à vivre pendant ce temps. 

---------------    

            Vous voulez en savoir davantage sur les virus, présents dès l'origine du vivant, connectez-vous sur France Culture, avec ses podcasts ou en "baladodiffusion"...  il s'agit là de "la méthode scientifique", un échange entre microbiologistes.     

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/virus-il-ne-leur-manque-que-la-parole-0       

 

 

13/04    Avant les annonces présidentielles de ce soir... ici, un petite surprise qui fera du bien à tous, un peu de douceur dans un monde de fous,  la "Symphonie des confinés", une nouvelle interprétation de la "Tendresse" après Bourvil ou Marie Laforêt - c'est cadeau !

http://youtube.com/watch?v=rEjvRktXeis

 

 

12/04   Pâques          

carte paques.gif

Très belle journée à tous, vœux de bonne santé et de patience... p a t i e n ce...........

 

 

11/04    Une bonne initiative et de bons moments à passer avec le Musée de la marine de Rochefort - certes fermé - mais en lien avec vous pour des rendez-vous éducatifs et ludiques (parlez-en aussi avec vos ados). 

Tous les jours des sujets différents sur la marine et sur Facebook 

https://www.sudouest.fr/2020/04/07/rochefort-les-rendez-vous-educatifs-et-ludiques-du-musee-de-la-marine-7394507-1504.php

    

10/04    Il y a un an, la France assistait, impuissante, à l'incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, tout un symbole, qui a soulevé énormément d'émotions. 

Aujourd'hui, pour elle aussi, tout est à l'arrêt dans les projets de reconstruction...

               Beaucoup ont été inspirés par ce monument de pierre médiéval, que ce soit en littérature avec notre grand écrivain français qui en 1831 écrivit le chef- d'oeuvre "Notre-Dame de Paris", et aussi au cinéma, au théâtre, en comédie musicale.

Aujourd'hui, grâce aux Youtube (autre temps !), nous redécouvrons le spectacle de 1998 de Luc Plamondon et Richard Cocciante, un gros succès puisque joué dans plus de 20 pays et adapté en 9 langues, soit 4300 représentations avec Hélène Ségara, Garou, Daniel Lavoie, Patrick Fiori, etc… 

https://www.youtube.com/watch?v=SaNM-gHqWLc

Vous n'y serez certainement pas insensible et vous chanterez même en chœur ! ...

  

1978, Robert Hossein avait monté magistralement le spectacle musical  "Notre-Dame de Paris" .

 

9/04       Les médias nous laissent penser que ce n'est pas pour bientôt que nous disposerons de notre pleine liberté !!  

                  Cependant positivons, le printemps arrivé en même temps que le confinement, nous incite au grand nettoyage, tri, rangement, aménagement... et pourquoi pas dans notre ordinateur pour l'alléger un peu, le réorganiser et notamment du côté du stockage des photos, dispersées, non légendées, non datées, et les recherches sont vaines...  Il y a du travail en perspective, en plusieurs épisodes, peut-être ? . 

                  La photo numérique, maintenant envahissante, venue après l'argentique, dans nos albums ...

Que d'études, d'expériences pour en arriver à ce que nous connaissons aujourd'hui. 

                Quelques sites sont consacrés à l'histoire de la photographie ; le chemin n'a pas été simple. Le Musée des arts et métiers Paris 3ème             

https://artsandculture.google.com/exhibit/les-%C3%A9tonnantes-inventions-de-la-photographie/hQLCzEGYCM1vLQ?hl=fr

 

- Musée français de la photographie à Bièvres (Essonne)

- Maison Nicéphore Niépce à Saint-Loup-de-Varennes (Haute-Saone)

- Galerie au Musée d’Orsay consacrée à l’histoire de la photographie.

- Institut Lumière, 25 rue du Premier Film, Lyon 8ème.

 

  

7/04      Patience, une belle qualité qu'il faut cultiver actuellement  ! C'est le moment de s'y mettre ! 

                Alors continuons à découvrir de belles œuvres, des trésors bien gardés mais aujourd'hui accessibles sans bouger de chez vous. 

                Cela se passe du côté des réserves de la Bibliothèque Nationale de France où sont confinés (eux aussi !)  200 000 livres rares. Parmi eux, 5 000 environ sont encore plus précieux que d’autres. 

Amoureux des éditions anciennes, incunables, des belles reliures, enluminures, vous serez comblé.  

https://www.franceinter.fr/voici-7-livres-les-plus-rares-et-precieux-de-france    

                 Tout cela est révolu, diront certains, ils viennent d'adopter le livre numérique...  et en vantent les avantages... 

Pas vraiment convaincu ? Profitez des propositions de gratuité actuelles pour tester ce support - très demandé actuellement, on en comprend la raison - vous pourrez vous faire une plus juste opinion ensuite. 

Voir de nombreux sujets et auteurs sur 

https://www.actualitte.com/dossiers/telecharger-gratuitement-des-livres-numeriques/48?p=10

  

  

6/04      Laissez-vous transporter vers la Philharmonie de Paris qui offre 100 concerts en intégralité dont "les arts florissants" créés il y a 40 ans par William Christie, grand musicien, chef d'orchestre international, qui a révélé l'art baroque en France... 

https://live.philharmoniedeparis.fr/concert/1106247/odyssee-baroque-les-arts-florissants-william-christie-paul.html

 

et quand les temps seront meilleurs, vous pourrez découvrir sa propriété ouverte au public, "le Jardin du Bâtiment", versaillais et... baroque, situé à Thiré en Vendée (déjà visité avec l'U.T.L.) et assister au "Festival dans les jardins de W. Christie"  annuel (du 22 au 29 août 2020).

 

  

5/04      Dimanche...les jours s'écoulent et peu de différence entre eux... 

Il y a néanmoins énormément de personnes qui se soucient de nos jours durant la pandémie et on peut dire que l'imagination n'a pas de limites. 

Il existe maintenant un "Festival des arts confinés" ! qui a monté de petits reportages divertissants et originaux. 

voir  http://agora-off.com/category/festival-des-arts-confines

 . voir la lagune de Venise vide de toute âme...

 . composer des mots à l'infini avec ce maudit mot de "confinement" - séquence : "boléro de mots"... etc... 

 

- Musée     A l’occasion du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, le Louvre a organisé une grande exposition au Musée du Louvre du 24/10/2019 au 24/02/2020 qui a reçu plus d’un million de visiteurs.

                 Vous avez la chance de regarder les œuvres exposées (160), tranquillement et seul(e), dans les galeries d’un des plus grands musées du monde.

 

https://www.youtube.com/watch?v=rS5BCpYRKo8 

et d'autres YouTube sur le grand Léonard, précisions sur certaines de ses œuvres. 

Merci, Anne, oui, il faut en faire profiter les autres. Partager, une action gratuite ! 

 

4/04         Épidémie de choléra à Rochefort... non ce n'est pas une rumeur, elle est survenue en 1849 et fit 541 morts. La Société de géographie de Rochefort avec François Dalançon, a ressorti des archives cet événement qui a fait l'objet d'un article dans Rocafortis n° 42, et montre que cette "peur bleue" a suscité beaucoup de polémiques...

Consulter http://socgeo-rochefort.fr/ 

 

                Ceci, c’est le passé… le présent, nous le connaissons et vivons, alors essayons de préparer le futur… l'après confinement.

58 parlementaires lancent un appel, ce samedi 4 avril, pour engager "un grand plan de transformation de notre société et de notre économie"

              Vous pouvez participer à la plateforme organisée sur le modèle de la démocratie participative. Durée de la consultation : un mois, jusqu'au 3 mai, avant de futures synthèses des mesures les plus populaires.

http://francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-une-cinquantaine-de-parlementaires-lancent-une-consultation-pour-preparer-le-jour-et-le-monde-d-apres_3897913.html

           

 

3/04      Bonne nouvelle (eh oui, il y en a quelques unes...) du côté des Médiathèques de l'agglomération Rochefort Océan qui propose leur offre numérique en accès gratuit. 

Procédure :

- envoyer ses nom, prénom, date de naissance et adresse mail valide à mediatheques@agglo-rochefortocean.fr (offre gratuite),

- un code d'accès vous sera envoyé.

- télécharger par exemple, quatre films avec une offre assez complète, mais aussi livres, concert, cours de langues, etc... 

            Merci Maryline M., très bon réflexe pour transmettre, presque en temps réel, l'information ! 

 

 

Lecture et écriture, l'un n'allant pas sans l'autre. 

 

- Ecriture : Et si c'était enfin le temps de vous adonner à l'écriture, vous y pensiez souvent en repoussant inconsciemment le moment d'être devant la fameuse page blanche ou l'écran... Alors, il n'y a plus de raisons de reculer durant ce confinement qui vous semble in-ter-mi-na-ble !! 

                  L'écriture pour se confier, se délivrer, méditer, se remémorer, transmettre, se projeter, etc... Autant de possibilités pour vous lancer...  

                  L'écriture révèle notre propre personnalité par la découverte d'émotions qui deviennent des mots.  

                  En outre, c'est un excellent exercice pour faire travailler le cerveau ... imagination, création, concentration, mémorisation... 

                 Alors... journal du confinement, roman, science-fiction (société après confinement ?), histoire de savoirs à transmettre aux petits-enfants avec un arbre généalogique - ils ne s'en serviront pas tout de suite, ce sera pour plus tard et ils vous en seront reconnaissants... 

                Les méthodes, les tutos, les clubs d'écriture viendront après, l'important c'est d'oser avec le style qui vous appartient, laissez-vous aller ! 

   

 

2/04  Les connexions sur le blog augmentent doucement au fur et à mesure que les jours de confinement passent... de nouvelles habitudes sont prises hors conférences et marches, signe que les esprits sont en éveil, à l'affût de quelques curiosités et découvertes.  Oui, l'U.T.L. n'est pas en hibernation totale ! et les appels à participer au blog ne sont pas restés vains !

 

-  Cinéma : Le Festival International du film et du livre d'aventure de La Rochelle propose en accès libre une sélections de ses films pendant la durée du confinement, une évasion garantie...

http://festival-film-aventure.com/solidarite-films-en-libre-acces/              

                     

- Lectures : les éditions Amok (folie, rage incontrôlable  cf. Stefan Zweig) à La Rochelle, spécialisées en nouvelles et textes courts, proposent en format PDF quelques ouvrages - allez voir les titres et télécharger à partir de 

http://editionsamok.wixsite.com/amok/livres-pdf-gratuits

               Josiane, merci beaucoup, quand on a de bonnes idées, on les partage !                                                                                                        

01/04 

 

       poisson d'avril blog confinement.jpg

Gardons-nous d'y goûter, cette année il a une saveur bien amère... 

 

. Lecture :     Alors, sortons temporairement du confinement pour retrouver les poissons dans les grands fonds des océans de notre planète, ces océans qui ont été tellement empruntés que ce soit pour découvrir de nouvelles terres, partir pour des campagnes de pêche, combattre l'ennemi, naviguer en solitaire et tenir des défis, savourer la plaisance le long des côtes, etc...

                    Souhaitons que la force des vents, les embruns rafraîchissants, nous offrent une belle évasion dans les moments difficiles actuels.

                    Ici une liste de récits de voyage en mer, complétée par vous si vous désirez participer. 

 

 "Magellan" de Stéphan Zweig en Livre de poche (publié la 1ère fois en 1938)

En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d'Espagne, Charles Quint, d'un projet fou: "Il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien. Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l'est à l'ouest." Partie en 1519, l'expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse.

 

 "Le Phare du bout du monde" de Jules Verne, ed. Folio (original 1901).

En 1859-1860, à l'extrême sud de l'Amérique du Sud, afin d'éviter un naufrage aux voiliers qui passent par la, le gouvernement argentin fait construire un phare appelé "Le Phare du bout du monde" sur l'île des Etats, située à l'est de la Terre de Feu, là où le Pacifique et l'Atlantique se rencontrent. 

Un film a été tiré de cette histoire en 1971 avec Yul Brunner.

 

"La Croisière du Snark" de Jack London, ed. Phebus, 2006.

Réédition de l’odyssée de Jack qui parcourt le Pacifique sur un navire construit il y a tout juste cent ans et qu’il apprendra à gouverner "sur le tas", en cours de route, après la désertion du capitaine. 

 

"Bibliothèque maritime idéale" de Stéphane Heuet, ed. Arthaud, 2014.

Un condensé de tout ce que doit lire un marin!

Les vingt livres indispensables à toute bibliothèque maritime idéale. Les marins ont tous lu des histoires de marins. Pour beaucoup, l’appel du large est né des voyages d’Ulysse, des découvertes de Magellan, des périples de Cook ou Bougainville, des croisières de Jack London ou des aventures d’Henry de Monfreid... Victor Hugo, Ernest Hemingway...

 

"Trois ans sur la dunette" de Patrice Franceschi, ed. Points, 2017.

Une odyssée merveilleuse à bord de la Boudeuse, à la rencontre des peuples de l’eau de l’Amazonie à l’île de Pâques et des Célèbes aux mers du sud, à la poursuite d’un vieux rêve de liberté qui parle à chacun d’entre nous.

 

"Marins français à la découverte du monde - de Jacques Cartier à Dumont d’Urville" d’Etienne Taillemite, ed. Fayard.

Cet ouvrage met en relief la figure d'hommes pour certains injustement oubliés mais qui, animés d'un courage exceptionnel dans un environnement difficile, réalistes, curieux, ouverts, ont accumulé une extraordinaire somme d'observations géographiques comme géologiques, botaniques et zoologiques - les collections qu'ils ont rapportées, par exemple celles du Muséum, sont uniques au monde. 

 

"Mémoires du large" d'Eric Tabarly, ed. Livre de Poche 1998.

C’est un jour du printemps 1938 où, pour la première fois, il monte à bord du Pen Duick, que son père vient d’acheter. Ce vieux cotre à moitié pourri va transformer sa vie. 

 

"La longue route " de Bernard Moitessier, ed. Arthaud

La longue route relate une fabuleuse aventure en mer et un exploit tant technique qu’humain capables de frapper l’imaginaire, c’est aussi le récit de la quête d’un homme qui cherche à quitter la terre et à habiter la mer. 

 

"Sel de la vie" de Maud Fontenoy - ed. Arthaud ou livre de poche – 2007

"Le parfum de la liberté, celui du vent des mers australes que je veux croire encore vierges, je l'ai respiré par tous les pores de ma peau.

Et ça, malgré les tempêtes, les souffrances et la peur, je ne peux ni le regretter ni l'oublier ".

 

31/03

. Cinéma : l'I.N.A met en ligne gratuitement durant 3 mois de nombreux films, documentaires, accessibles par  http://madelen.ina.fr 

Il faudra créer un compte mais à titre exceptionnel comme indiqué sur le site.

 

30/03 

. Théâtre :  La Comédie Française ouvre ses archives et offre des spectacles mais aussi des documents comme des portraits d'acteurs, de la poésie, des lectures de contes, la visite du foyer, etc... grâce à la web télé ouverte de 16h et 23h, tous les jours. Du 30 mars au 5 avril, les spectateurs en ligne pourront, entre autres, redécouvrir "Le Misanthrope" de Molière, monté par Clément Hervieu-Léger en 2014,

"L’hôtel du libre-échange" de Georges Feydeau, mis en scène Isabelle Nanty en 2017,

"Les Trois sœurs" d’Anton Tchekhov, dirigé par Alain Françon en 2011. 

Programme détaillé à partir de 16h :

http://sceneweb.fr/actu-la-comedie-francaise-lance-un-programme-en-ligne-la-comedie-continue/

 

Musique : Concert de musique à domicile (à partir du domicile des artistes) pour un public connecté sur  http://sofa-festival.fr/

Des rendez-vous en live sont fixés du 2 au 3 avril.

Après Renaud Capuçon, des chanteuses : Barbara Carlotti, Charlotte Cardin et des musiciennes : Camille et Julie Berthollet sont à écouter.

Prenez le programme, il est gratuit et sans vous déplacez !. 

 

 

29/03 à 15h par internet

. Tester vos capacités en orthographe grâce à Jean-Joseph Julaud, auteur de la "Dictée pour les nuls", (pas si nuls que çà !) qui intervient, en cette période de confinement, sur Facebook, vidéo sur  http://www.facebook.com/collectionPourLesNuls/

Le thème de ce jour : l'Inde 

Si vous avez raté le rendez-vous, en voir d'autres sur la page la Facebook de M. Julaud, ils peuvent également intéresser les ados.

 

23/03

Quelques idées pour vous déconnecter et reprendre quelques loisirs que vous avez enfouis dans quelques placards... Allez les réveiller ! 

 

. Disques et cassettes : Il y a bien longtemps que vous ne les écoutez plus, oubliés, dépassés, ringards... attention, les ventes de vinyls ont très nettement augmenté ces dernières années, un grain unique et vous vouliez vous en débarrasser dans un vide-grenier local ?. Cà viendra plus tard... ou mieux vous pouvez les donner à une maison de retraite, ce sera sûrement bien accueilli.

 

Avant cela, trier, ranger, pour découvrir ou redécouvrir des musiques ; passer du temps puisque maintenant vous en disposez... se relaxer, méditer ou levez-vous pour en suivre le rythme, oui accordez-vous une danse, seul(e) ou à deux, une petite activité physique bienfaitrice.

 

Vous pouvez retrouver également à des instruments que vous avez ignorés depuis longtemps : harmonica, guitare, console de mixage, etc... allez quelques efforts et lancez-vous des défis ! Vous ne le regretterez peut-être pas. 

 

. Carnets de croquis, boites à pastels, aquarelles, huiles...  vous avez plein d'images en tête, elles peuvent trouver place maintenant sur le papier, une toile, un tissu, etc... vous avez le temps devant vous pour entreprendre...

Et si l'on essayait de s'éloigner de son écran - il est vrai que le premier temps de confinement nous a plutôt incités à nous connecter comme pour rester reliés au monde qui nous entoure.  

 

-----------------------

Vous pouvez vous orienter vers le livre audio.

C'est une présence, grâce à la voix, qui s'invite chez vous.

Un choix d'auteurs et d'ouvrages assez vaste qui peut compléter votre bibliothèque personnelle.

Une détente, une évasion complète pendant le temps d’écoute.

La liberté de suspendre la lecture et de la reprendre à tout moment. l 

le livre audio : utilisé depuis longtemps par les malvoyants ou aveugles, réalisé avec des comédiens/comédiennes et développé maintenant avec des bénévoles (vous pouvez y prétendre si vous avez une belle voix).

 

Deux sites ici mais vous pouvez chercher par vous-même : 

https://www.atramenta.net/audiobooks

http://www.bibliboom.com/  site réalisé par des bénévoles, ouvrages classiques que vous aurez plaisir à retrouver et aussi à conseiller à vos petits-enfants.

et de nombreux livres sur YouTube (gardez uniquement le son). 

----------------

 

 . Arts plastiques : "D'art d'art" émission d'1mn 15 sur France2, le dimanche soir ; décryptage d'une oeuvre d'art faisant partie des collections permanenetes des musées nationaux.

Toutes les séquences affichées sur http://france.tv/france-2/d-art-d-art/       

--------------------

19/03

- Lecture : Epidémies et littérature

"Journal de l’année de la peste" de Daniel Defoe (Robinson Crusoe) - la Grande Peste de 1665 qui emporta probablement 100.000 londoniens, soit environ 20% de la population de la capitale anglaise.

"Mémoires d’outre-tombe" voir chapitres "Peste" et "Choléra" de René de Chateaubriand, rendant compte de l’épidémie de choléra qui ravage Paris en 1832,

"Le Prince Jaffar" (1925) de Georges Duhamel raconte une épidémie de choléra en Tunisie aux environs de 1913.

-"Le Juif errant" d’Eugène Sue, consacre un chapitre à "la mascarade du choléra". Au cours de la mi-carême du mois de mars 1832, le choléra, en effet, fut le thème d’un "grotesque cortège" qui parcourut les rues de Paris.  "La moralité de la chose était celle-ci, commente Eugène Sue : pour braver sûrement le choléra, il faut boire, rire, jouer et faire l’amour… 

-"Mort à Venise" (1913) de Thomas Mann, l’épidémie de choléra en 1911 à Venise. (et voir Film du même titre).

 

plus récents :

-"Les Pestiférés" (1977) de Marcel Pagnol - l’épidémie de peste survenue en 1720 à Marseille.

-"L'Amour au temps du choléra" (1985) de Gabriel Garcia Marquez - plusieurs épisodes de choléra sur la période 1870-1930 en Colombie (et film)  

-"Le Hussard sur le toit" (1951) de Jean Giono, une épidémie de choléra 1838

l’épidémie de 1832-1833, qui a entraîné la mort de 160 000 personnes.

Encore en 1849 puis en 1854 (et voir film du même titre).

-"La Quarantaine" (1995) de Jean-Marie Gustave Le Clézio – durant la variole 1891 en Inde

-"La Peste" (1947) d’Albert Camus – peste bubonique à Oran en 1950 (et en filigrane la  peste brune et terreur devant le nazisme).

              Vous en trouverez certainement d’autres mettant en évidence l’ignorance, la bêtise humaine et une réalité : l’homme n’est pas invincible. 

 

             Constituez votre liste de livres pour une future visite (pas tout de suite !) en bibliothèque ou si vous désirez acheter par internet, privilégiez les librairies indépendantes et libres afin que ces lieux d'enrichissement intellectuel ne meurent pas à l'issue du confinement.

utiliser https://asso.librairies-nouvelleaquitaine.com/index.php/les-librairies-atlantiques 

               D'autres thèmes de lectures en préparation : prochainement, les récits de voyage en mer - Resortez de vos bibliothèques ceux que vous avez aimés et voulez partager. Pour communiquer aller sur le contact du blog. Merci.  

 

-------------------

 

 . Marche : comptons sur les responsables de marche pour profiter de ce temps disponible pour concocter de nouveaux circuits à prendre quand il n'y aura plus d'interdiction. .

. Pour l'instant Patrick D., dès potron-minet, emprunte les chemins rochefortais pour vous, qu'il en soit remercié.  

. parcours n°1 http://openrunner.com/r/11236407

 

. un parcours n°2 :  http://openrunner.com/r/11198640

 

. 2 parcours spécifiques et quasi similaires pour les "petits" et les "grands" marcheurs... 

- lien pour la PM :  http://openrunner.com/r/11175812  

- lien pour la GM :  http://openrunner.com/r/11164462

--------------------

Une proposition émane d'un de nos marcheurs (merci Jean-Pierre B.) : un schéma à utiliser plusieurs fois dans la journée et même la nuit, si vous ne dormez pas. Attention de ne pas heurter vos meubles et vos bibelots ! Cela pourrait mal finir !

                                                   Je marche durant le confinement.jpg

--------------- 

 

- Un départ de circuit envoyé par Béatrice qui ne voit guère la direction à prendre... On la rassure, elle n'est pas seule dans ce cas, tourneboulés que nous sommes tous en ce moment ! On peut lui conseiller utilement une boussole pour trouver le nord, mais est-ce suffisant ? 

 

                           un parcours tourneboulé de Béatrice.png

-------------------

16/03

. Au cours de vos petits (très petits) déplacements par nécessité, vous pouvez adopter ces codes de civilité sans contact - qui déclencheront peut-être un sourire, le début d'un rire communicatif dont chacun a besoin !  - bon, ce n'est peut-être pas à essayer vis-à-vis des forces de l'ordre ! 

 

                       440px-Covid-19-Handshake-Alternatives-v3.gif

 

                          Huit manières :    agiter la main -  placer sa main sur son cœur

                          - Namasté : je m’incline devant toi  - lever les pouces 

                          - lever les sourcils - hocher de la tête (deux versions)

                          - hausser les épaules

 

 


28/04/2020
1 Poster un commentaire

Conférences janv. à mars 2020

 

ORGANISATION et PROGRAMME

 

        Chaque adhérent reçoit le programme des conférences en début d'année universitaire et à chaque trimestre. 

        Les conférences se tiennent le lundi et jeudi du début octobre à la fin juin, hormis les vacances scolaires et les temps de voyages organisés par l'UTL.  

        Les séances ont lieu au Palais des Congrès, salle de l'Auditorium et exceptionnelement salle Pierre Loti. 

 

      Cette rubrique est éventuellement complétée de références, de renseignements apportés par les conférenciers lors de leurs interventions. 

                           

                                   

--------------------

 

Programme interrompu au 16 mars 2020 suite aux mesures sanitaires relatives au Coronavirus.

 

 

jeudi 09 janvier 2020 à 14 h 30  

"L’Humanisme et la Renaissance"

par Dominique Josse

Professeur de Philosophie, Directeur d’Etablissement à la retraite.

            "Aux XVe et XVIe siècles, en Europe, principalement en Italie et en France, s'épanouit une nouvelle philosophie de l'homme : l'Humanisme. Les raisons sont multiples : le déclin de la pensée au Moyen-Age, la découverte du Nouveau Monde, la naissance de l'esprit scientifique, mais surtout le retour à la culture antique  et le renouveau de la lecture de la bible.

             Avec l'Humanisme, l'homme prend confiance en lui, en son corps, en ses aspirations, en sa liberté. Il s'érige en valeur universelle. Il aspire un mode de vie raffinée fait de courtoisie, d'élégance et de plaisirs. 

             Cette nouvelle époque que les historiens appellent la Renaissance s'exprime dans un merveilleux développement de tous les arts".                        D. Josse

 

 

lundi 13 janvier 2020 à 14 h 30

 "Le bagne de Rochefort 1766 – 1852"

par Alain Dalançon, Vice-Président de la Société de Géographie de Rochefort, Lauréat de l’Académie de Saintonge en 2015.

          Aucune trace visible de ce bagne, aucun ouvrage grand public sur le sujet et pourtant le bagne a fait partie de l'histoire de l'Arsenal, a vu passer 25 000 hommes et mourir plus de la moitié de 1766 à 1852...

         →  Vous pouvez compléter la conférence par l'exposition temporaire à la Vieille Paroisse de Rochefort, lieu de la Sté de Géographie (précisions pour les visites sur cette même page -partenaires locaux-                                           

 

Jeudi 16 janvier 2020

 

Sortie "Centre de tri des déchets de l’Agglomération de La Rochelle"   

Voir informations

rubrique voir Sorties et Voyages 2019-2020

 

 

lundi 20 janvier 2020 à 14 h 30     

   "L’aube de la polyphonie L’art du "Cantus Firmus’" 

par Manolo Gonzalez, Pianiste compositeur, Chef d’orchestre, Chercheur pédagogue.

Le cantus firmus est, en musique du Moyen-Âge et de la Renaissance, une mélodie préexistante servant de base pour les chants à plusieurs 

voix (polyphonie).

                   Manolo Gonzalez évolue dans des univers musicaux très différenciés : le Jazz (de tradition et de création), les "musiques anciennes" (Moyen-âge, Renaissance) et les musiques "traditionnelles" arrangées.

Il pratique la sacqueboute, le bandonéon, le piano et le chant ; il compose.

Il fut, avec le Père Abbé de Ligugé, co-fondateur et directeur artistique du Festival de Musique Sacrée de Ligugé.

 →  Durant la séance du 20/01, Manolo Gonzalez était accompagné de Carole Matras, spécialiste des musiques des VIIIe et IXème siècles, outre le chant, elle pratique la lyre et les harpes anciennes.

 →  Deux CD ont été produits qu'ils proposent à la vente :

 

           - Symphonia Celestia (2014), chez Troba Vox,

             Duo Seraphîm : Voix et instruments : organetto, harpe et lyre

             Manolo Gonzalez et Carole Matras 

 

           - Beatus Hilarius (2018)

             Cantate pour solistes, chœurs et instruments - Mélange grégorien et

             composition contemporaine

             Ensemble Absalon dirigé par Manolo Gonzalez, en l’église St-Hilaire

             de Poitiers 

 

Pour toute commande de CD et/ou pour obtenir la liste des chants exécutés durant la présentation du 20/01/2020, vous pouvez adresser un e-mail à  manolo.gonzalez@orange.fr

 

 

jeudi 23 janvier 2020 à 14 h 30

   "La construction de la silhouette de Napoléon"

par David Chanteranne, Journaliste Historien et "Historien de l’Art", diplômé de Paris.

Rédacteur en chef des magazines "Napoléon Ier", "Napoléon III" et de la "Revue du souvenir napoléonien" ; élève de Jean Tulard, il est l'auteur de nombreux livres et articles sur la période du Consulat et de l'Empire.

David Chanteranne avait présenté pour l'UTL, en nov. 2018 "Napoléon par les peintres".

 

  →  Dernier ouvrage de David Chanteranne :

        "Napoléon aux cent visages" ed. du Cerf, 2019.

 

 

lundi 27 janvier 2020 à 14 h 30 

    "Si Versailles m’était conté"

par Fabrice Conan, Diplômé de l’Ecole du Louvre, intervenant pour le développement culturel du Château de Versailles.           

A ce titre, il crée des visites thématiques, des ateliers pédagogiques et des conférences. Il a particulièrement collaboré aux expositions « Louis XIV, l’homme et le roi » (2009-2010), "Sciences et curiosités à Versailles" (2010-2011), "Versailles et l’antique" (2012-2013), "Le Nôtre" (2013-2014), "Le roi est mort" (2015-2016), "Fêtes et divertissements" (2016-2017), "les visiteurs de Versailles" (2017-2018), "Louis-Philippe" (2018-2019). Il présente le webdoc du château : "il était trois fois Versailles", accessible sur internet. 

   "Versailles est aujourd’hui, peut-être encore plus qu’avant,

    un lieu pour tout le monde, un lieu National".                   F. Conan

 

 

jeudi 30 janvier 2020 à 14 h 30

    "L’expédition Shackleton, une des plus belles aventures du XXème siècle (1914-1916)"

par Jean-Claude Lefrère, passionné.

Une aventure humaine tout à fait exceptionnelle.

28 hommes perdus en Antarctique pendant 18 mois avec des températures extrêmes allant jusqu’à moins 50°

Comment vont-ils faire pour s’en sortir ?

Comment va agir le chef pour sauver ses hommes ?

Une conférence atypique avec les photos de l’expédition, la lecture des journaux des marins …

Vous n’en sortirez pas indifférent.

Voir la bande-annonce du film http://youtu.be/-3v2tVzBV18

 

→ A l'issue de cette conférence exceptionnelle, récit d'une histoire vraie, vous retrouverez quelques photos marquantes de l'Imperial Trans-Antarctic Expedition (réalisées à l'époque par un australien faisant partie de l'équipe de Shackletone avec les 28 personnes recrutées, de tout niveau social) . 

Shackleton photos imperial trans-antartic expedition 001.jpg     cartepole sud et chili.jpg

                                                                 la Georgie du sud, nord-ouest du pôle Sud,

                                                                              dernière étape avant l'issue heureuse 

       

→ Notre intervenant met en évidence les conditions de réussite de cette expédition, la conduite imposée par le "chef" pour affronter les épreuves et éviter la mort pour tous.

Ce management représente un modèle pour l'entreprise (qui peut être en crise). C'est ainsi que M. Lefrère en a fait un sujet de conférences dans le monde de l'entreprenariat où il intervient régulièrement.

  Shackleton 30 01 2020 conseils management 001.jpg   l'Endurance de Shakletone.jpg

                                                        réédition 2017

 

______________________________

 

lundi 3 fevrier 2020 à 14 h 30  

    "Une petite histoire du climat"

par Daniel Girard, ancien Professeur de Sciences et Vie de la Terre.

Devant les changements climatiques et la fréquence des catastrophes, nous entendons presque systématiquement cette expression spontanée et quel que soit l’âge de la personne qui la prononce - "on n’a jamais vu çà ! " 

Oui, il faut évidemment prendre un peu… même beaucoup de recul…

La Terre se réchauffe, c’est indéniable. Pour quelles raisons ?

En analysant ce qu’est le climat et l’histoire climatique de la Terre, notre conférencier répondra à ces questions.

 

 

 

jeudi 06 février 2020 à 14 h 30 

     "Les officiers de Santé de la Marine au XIXe siècle face à la fièvre jaune :

 une mise en lumière du rôle essentiel de la pharmacie"

 par Jacques Chassériau, Docteur en biologie moléculaire et en pharmacie.

De la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, les officiers de santé de la Marine ont laissé́ une trace indélébile dans l’histoire des sciences. Embarqués au titre de médecin et chirurgien à bord des navires français, ils décrivent dans leurs rapports de fin de campagne leur travail quotidien, fortement marqué par une pratique pharmaceutique que l’histoire semble avoir mise de côté́. 

À travers le combat de ces hommes contre la fièvre jaune au cours du XIXe siècle, cette thèse démontre que c’est pourtant en grande partie leur rôle de pharmacien qui a fait leur quotidien. La chirurgie n’étant plus aussi dominante que sur les navires de guerre et la médecine étant encore trop limitée techniquement, la pharmacie a joué un rôle essentiel dans les soins apportés aux malades et dans le quotidien à bord des navires.

                           Comité Rochefortais de Documentation historique de la Marine

                           (conférence du 6/06/2019 au SHD Rochefort)

 

 

 

lundi 10 février 2020 

Sortie  "SPIRULINE" 

Voir informations

rubrique voir Sorties et Voyages 2019-2020

 

 

jeudi 13 février 2020 à 14 h 30

    "Léonce Vieljeux, Officier, armateur, maire de La Rochelle et résistant" (1865-1944).

par Didier Jung, vient du monde de l’entreprise, Auteur Etudes historiques et biographiques.

 

                                 

                                interview pour le LR de la Hune (sept. 2019)

 

 

lundi 17 février 2020 à 14 h 30

    "Pierre Loti une vie de roman" 

par Alain Quella-Villéger, Historien,  Ecrivain, biographe de Pierre Loti, éditeur.

 

       Lire Loti, aujourd’hui

Histoire et littérature sont sœurs siamoises. L’œuvre de Pierre Loti (1850-1923) en offre un exemple saisissant. On a trop souvent réduit à l’exotisme le plus kitsch celui qui fut l’un des écrivains engagés du début du XXe s. : officier de Marine devenu académicien français à 42 ans et soldat de la Grande Guerre à 64, grand ami de l’islam et de la Turquie, anticolonialiste aussi. Ses romans, d’Aziyadé à Madame Chrysanthème, mais aussi ses remarquables récits de voyage nous emmènent de l’île de Pâques à Istanbul, de la Terre sainte à la Patagonie, de Pékin à New York, de Tahiti au Sénégal, de la vallée du Nil à celle du Gange.

          Excellent dessinateur, photographe de talent, architecte à Rochefort d’une fascinante maison-palais exotique, l’homme suscite l’admiration inconditionnelle, les jalousies, la controverse parfois. Entre conformisme et transgression, son existence fantasque nourrit un véritable roman-photo le montrant tour à tour spahi, Albanais, acrobate de cirque, bédouin, joueur de pelote basque, pêcheur breton, Osiris, etc. !

On ne cesse aujourd’hui de redécouvrir les charmes de son écriture et la savoureuse modernité de son œuvre...                                                       Alain Quella-Villéger

 

"Alain Quella-Villéger nous offre ici une biographie foisonnante, riche de lettres intimes, de documents rares ou inédits. C’est un Pierre Loti tout en nuances et paradoxes qu’il nous dévoile, ainsi qu’une œuvre dont on ne cesse de découvrir aujourd’hui la savoureuse modernité…"

                                                                                              extrait de la 4ème de couverture

                                                                                              ed. Calmann-Levy - 2019

 

 

 

jeudi 20 février 2020 à 14 h 30  

 "La Sicile baroque"

par Robert Castello, Historien d’Art – Conférencier.

Le baroque sicilien, un style architectural apparu au XVIIIe siècle après le terrible séisme de 1693 qui a ravagé le sud-est de l'île. Des villes ont été rasées : Noto, Ragusa et Modica ont dû être complètement reconstruites.

 

                 

Raguse la Cathédrale          Noto, Eglise St-Dominique       Noto, balcon Palais Nicolaci

 

----------------------------------------------------------------------------

 

du samedi 22 février 2020

au dimanche 8 mars 2020

 

VACANCES D’HIVER

 

-----------------------------------------------------------------------------

 

lundi 09 mars 2020 à 14 h 30  

    "La vie Samaritaine des Cognacq-Jaÿ"

par Michel Gaudin, Ecrivain Conférencier et présentation de son ouvrage
"La vie Samaritaine des Cognacq-Jaÿ" ed. La dame des oies - 2019.

Les Cognacq-Jaÿ, ou la vie du charentais-maritime Ernest Cognacq et de la haute-savoyarde Marie-Louise Jaÿ, un couple parmi les plus fameux de son époque, l’un et l’autre aujourd’hui trop méconnus malgré la pérennité de leurs réalisations comme grands commerçants, philanthropes et collectionneurs d’œuvres d’art.

    Livre la vie samaritaine le couple Cognacq Jai.jpg             

                                                     la Samaritaine Paris, bâtiment principal, face au Pont-Neuf

                                                                           (ouvert de 1900 à 2005 - renaissance partielle en 2020)

 

Musee_cognac_jay_paris.jpg  musée cogncq jay St Martin de ré.jpg

Musée Cognacq-Jay, rue Elzévir  Paris3 

collections d'œuvres d'art et objets du XVIIIe

 Musée Cognacq-Jay, hôtel de Clerjotte

 à St-Martin de Ré 

 

 

jeudi 12 mars 2020 à 14 h 30 

   "La Carretera Austral, la Terre de Feu : un homme et un vélo"

par Dominique Chailloleau, Ancien professeur de mathématiques.

      La Carretera Austral est une route située au sud du Chili. Elle est bien connue des voyageurs, qu’ils soient à pied ou à vélo. Elle était anciennement nommée la "Carretera Pinochet".

"Un vélo, une tente : le dépouillement pour mieux ressentir une nature somptueuse chargée d’histoire". 

      D. Chailloleau nous présentera son périple et son ouvrage

"Patagonie, un vent de folie, 3000 km à vélo en solitaire" ed. 2019 -

 

                        

 

                                                Parcours effectué 2018

 

Deux titres d'ouvrages donnés par D. Chailloleau au cours de sa présentation : 

 "Aux confins de la terre" d'Esteban Lucas Bridges, paru en 1948, une référence sur la culture des indiens en Terre de feu

"Coquille St-Jacques, sentinelle de la mer" de Laurent Chauvaud

 On apprend que les coquilles des bivalves sont de précieuses archives sur l'environnement et le climat.  

________________________     

 

Suite aux mesures gouvernementales, les conférences de cette fin de trimestre sont annulées et seront reportées.

lundi 16 mars 2020 à 14 h 30

   "Pourquoi, aujourd’hui, il est possible de raconter 250 millions d’années d’histoire de notre région"

par Pierre Miramand, Enseignant, Chercheur, Professeur à l’Université de La Rochelle

suivie d’un film réalisé par Léon Damour, Eric Dépré et Pierre Miramand.

 

 

jeudi 19 mars 2020 à 14 h 30

    "IKEBANA, art floral japonais"

par Dominique Grégoire Maître Ikebana, Présidente de l’association Ikebana en  Pays Rochefortais.

 

 

lundi 23 mars 2020 à 14 h 30

    "L’art roman, une invention du XIXème"

par Christian Gensbeittel, Maître de Conférences en Histoire de l’art médiéval à l’Université de Bordeaux-Montaigne.

 

 

jeudi 26 mars 2020

 

Sortie "BORDEAUX" 

Voir informations rubrique voir Sorties et Voyages 2019-2020

 

 

Lundi 30 mars 2020 - pas de conférence

 

------------------------------------------------

 


14/12/2019
0 Poster un commentaire

Présentation

 utl  logo 2019.jpg

                                

                                L'Université du Temps Libre de Rochefort s'adresse à toute personne disposant de temps libre (demandeurs d'emploi, jeunes retraités, seniors, personnes souffrant de solitude, etc) et souhaitant développer ses connaissances, les approfondir et en acquérir de nouvelles.

Elle apporte le plaisir d'un épanouissement personnel.

Elle se veut une occasion d'ouverture aux autres et d'échanges.

Parallèlement à l'approfondissement intellectuel, l'activité physique (marche, notamment) est préconisée par l'U.T.L.

Il s'agit donc pour l'U.T.L. de prévenir et de retarder les effets du vieillissement intellectuel et physique. 

 

Objectif  

L'U.T.L. de Rochefort est un lieu privilégié, convivial, d'échanges, de débats et de découvertes. 

Il s'adresse aux habitants du pays rochefortais et aux curistes fréquentant les thermes de Rochefort, sans restriction d'âge, sans exigence de diplôme et quel que soit leur parcours professionnel. 

 

Historique 

C'est le plus ancien organisme de ce genre créé en Charente-maritime. Le Professeur Vellas, (faculté de droit et de sciences économiques deToulouse) fut le fondateur de la 1ère Université du 3ème âge. Les travaux conjoints avec la Fédération Thermale et Climatique Française, présidée par le Docteur Guy Ebrard, ont été les vecteurs de l'Institut. 

Enfin, il faut souligner les travaux de recherches et l'apport des compétences du Professeur Georges Tarralle, de l'Université de La Rochelle et pour Rochefort, du Docteur Robert Savarit, Pharmacien, maire-adjoint chargé du thermalisme et appui du maire de l'époque, M. Jean Morin.

En octobre 1977, l'Institut Thermal et du Temps Libre de Rochefort est ouvert. 

 

Sans avoir aujourd'hui de lien organique avec l'Université, l'U.T.L. de Rochefort n'en garde pas moins l'esprit. Il reste dans toute la mesure du possible, garant d'un sérieux intellectuel, scientifique et culturel ainsi que d'une grande rigueur dans ses recherches.   

C'est pourquoi, à quelques exceptions près, l'U.T.L. fait appel, pour dispenser son enseignement, à des diplômés de l'Université, à des enseignants issus de l'Education nationale ou à des techniciens diplômés sortant des grandes écoles civiles ou militaires.

 

 

 


29/06/2016
1 Poster un commentaire

Mot du Président

  7/6/20 - Message d'André Massé, après l'interruption des activités suite à la crise sanitaire en mars dernier. 

 

Que devient l'U.T.L.?

> Vous êtes nombreux à vous interroger sur l'avenir de notre association, l'U.T.L. Moi-même, depuis longtemps je souhaitais faire le point sur la situation et vous donner mon sentiment sur le sujet. J'ai reculé jusqu'à présent devant le risque de prise de position hasardeuse qui n'aurait qu'ajouté à la confusion générale quant aux directives qui organisent notre vie quotidienne depuis  plus de deux mois.

> L'ARUIA, l'association qui organise la coopération entre les U.T.L. de la région, a proposé vendredi 5/6, par visioconférence, à chaque U.T.L. de s'exprimer sur sa perception de la situation et sur ses intentions. L'appréciation de la situation fait un large consensus que je vais vous livrer même si la position de chacun reste bien sûr toujours un peu conditionnée par certaines données propres, taille, problèmes matériels, salle..., etc.

> Tout d'abord, il ne faut pas se le cacher, tous restent très inquiets sur nos conditions de reprise. Mais sans m'étendre sur les détails qui justifient cette inquiétude et que vous connaissez tous, j'en viens tout de suite à l'exposé de nos décisions.

> Il y a tout d'abord l'évolution de la situation sanitaire pendant l'été et les dispositions gouvernementales qui en résulteront. A ce sujet, peut-être aurons nous des instructions plus favorables dès la fin juin et d'autres pendant l'été. Mais cela n'est qu'une hypothèse et un espoir personnel.

> Partant de là, nous avons décidé de nous mettre en position de démarrage immédiat dès que des instructions favorables nous seraient données. Cela signifie qu'un programme, peut-être limité, sera élaboré, considérant que l'on ne peut pas se fixer avec certitude, une date de reprise. On peut alors penser que ce programme n'aura pas la forme habituelle pour limiter les risques de dépenses inutiles.

> Je pense avoir fait le point de la situation à propos des conférences ; en ce qui concerne les sorties et voyages, je vous invite à consulter régulièrement le blog qui vous informe en continu sur les nouvelles dates programmées et conditions. Enfin, Pascal Wilmot vous communique dès à présent les modalités de reprise de la grande marche pour cette période estivale.                                                                                                                      André Massé

     

 

--------------------------------------------------     

 

oct. 2019

 

                 Le 17 juin dernier vous avez renouvelé votre confiance pour trois ans à l’équipe qui anime l’UTL. Soyez-en remerciés.

                 Depuis cette date, chaque responsable a continué son travail pour vous préparer une bonne année. Qu’il s’agisse des conférences, des sorties, des marches, dans tous les domaines d’activité ils ont cherché le meilleur, épaulés par une administration efficace et un organe de communication très réactif.

                Vous avez ici dans les différentes rubriques, un exemple de ce travail et au travers du blog le lien avec les 560 membres de l’UTL.

                N’oubliez pas de profiter aussi des avantages que nous donnent nos différents partenaires dont vous trouverez les coordonnées dans ce programme.

                                                                                                                     André Massé


06/09/2019
0 Poster un commentaire

Conférences avril à juin 2019

Lundi 01 avril 2019 à 14h 30

"Le culte de la personnalité et propagande : l'exemple de la Corée du Nord."

par Gérard Rovarc’h, Diplômé de l’Institut de Géographie de Paris, de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale des Langues et Civilisations Orientales.

                 Le culte de la personnalité et la propagande politique sont les marqueurs de toutes les dictatures. La Corée du Nord, qui s’impose comme le dernier régime totalitaire dans le monde, n’échappe pas à la règle et est même devenue l’archétype du genre. 

   

   

Jeudi 04 avril 2019                     

Sortie :   "JOURNEE SURPRISE"

 Voir informations Rubrique - Conditions Sorties et Voyages 2018 - 2019

 

 

Lundi 08 avril 2019 à 14 h 30

"La maîtrise de l’eau, de l’antiquité à nos jours : l’exemple en Egypte du Nil et du haut barrage d’Assouan"

par Marc Blanchard, Ancien Inspecteur d’Académie.

 

 

Jeudi 11 avril 2019 à 14h 30

″Les enjeux actuels du transport maritime mondial"

par Cyril Delher, Directeur adjoint de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) de Marseille  - Officier de Marine.

 

 

Vacances de Printemps

du samedi 13 avril au dimanche 28 avril 2019 inclus

 

 

Lundi 29 avril 2019 à 14 h 30

"Naissance et développement  du fait balnéaire sur les côtes de Saintonge 1816-1924"

par Thierry Sauzeau, Professeur d’Histoire moderne à l’Université de Poitiers.

 

 

Jeudi 02 mai  2019  

Sortie : "Conservatoire du Bégonia" 

      Voir informations Rubrique - Conditions Sorties et Voyages 2018 - 2019

 

 

Lundi 06 mai 2019 à 14 h 30

"La culture vietnamienne à travers les estampes populaires"

par Jean-Pierre Pascal, Ancien Directeur de recherche au CNRS.

 

 

Jeudi 09 mai 2019 à 14 h 30

Un coin de prairie pour 10 dollars

"La fabuleuse histoire de Théodore Gelot et d’Eugène Mesnard de Damvix (Vendée) à Légal (Canada)"

par Jean-Claude Coursaud, Auteur régionaliste de plusieurs ouvrages – correspondant de presse.

 

 

Lundi 13 mai 2019

Sortie : "Les Floralies de Nantes"                    

Voir informations Rubrique - Conditions Sorties et Voyages 2018 - 2019

 

  

 Jeudi 16 mai 2019 à 14 h 30

"Mozart : rêver avec les sons" 

par Michèle Lhopiteau, Lauréate des conservatoires de Bordeaux et Nancy, Chef de Chœur, a dirigé entre autres de 1998 à 2003, le chœur international des Nations-Unies.

 

Mozart mit son immense capacité à rêver avec les sons au service de sa quête secrète d’amour

et d’affection .  Norbert Elias "Sociologie d’un génie".

 

 

Lundi 20 mai 2019 à 14 h 30

"Pieter dit Bruegel l’Ancien vers 1525/1569 conteur en drôleries ou peintre humaniste"

par Jean-Paul Salles, Docteur en Histoire.

 

Jeudi 23 mai 2019 à 14 h 30 

"Le Comité Rochefort de la Société des Membres de la Légion d’Honneur propose d’assister à la conférence qui sera prononcée par Bernard Lassus", Architecte Paysagiste auteur du Jardin des Retours qui entoure La Corderie Royale.

 

 

Lundi 27 mai 2019 à 14 h 30

"Le bleu et le vert dans l’Art : ange ou démon ?"

par Daniel Bernard, Auteur, Poète, Romancier.

 

 

Jeudi 30 mai 2019

                                           Ascension

 

 

Conférence annulée par la conférencière (raison de santé)

Lundi 03 juin 2019 à 14 h 30

"L’Aquitaine antique, préfiguration de notre région"

par Laurence Tranoy, Maître de Conférences en Histoire ancienne à La Rochelle.

 

La conquête romaine du territoire gaulois a eu des conséquences majeures sur l’organisation politique et administrative comme sur la vie économique et culturelle. Les habitants de l’Aquitaine antique, adeptes du monde romain, ont façonné un territoire dont nous portons l’héritage.

 

 

Lundi 10 juin 2019

Pentecôte

 

 

Jeudi 13 juin 2019 à 14 h 30

"L’âge d’or du capitalisme américain : Rockefeller, Carnegie et les autres vus par les caricaturistes"

par Claude Duval, Maître de Conférence honoraire à l’Université du Mans.

 

 

Lundi 17 juin 2019 à 14 h 30

"Assemblée Générale Ordinaire" de l'UTL

suivie du verre de l’amitié.

Fin de l'année universitaire

______________________________________

 

A noter d'ores et déjà : 

Samedi 7 Septembre 2019

Forum des associations, Place Colbert

 

Reprise UTL : Jeudi 3 octobre 2019

Adhésions et Inscriptions Sorties/voyages

Palais des Congrès de Rochefort, Salle Pierre Loti – de 14 h 30 à 17h

 

__________________________________________

 

 

 

 

 


20/03/2019
0 Poster un commentaire

Fonctionnement

       L'Université du Temps Libre de Rochefort est une association Loi 1901, déclarée à la sous-préfecture de Rochefort.

     Son Conseil d'Administration composé de 25 membres, est assisté par un membre délégué de la municipalité de Rochefort.

    Le bureau constitué de 10 membres élus par le Conseil d'Administration, organise et gère l'association. Le mandat des membres est de trois ans. 

 

          L'U.T.L. de Rochefort compte 562 adhérents (mars 2020).

 

         La cotisation annuelle est de 25 € (année universitaire 2019 - 2020,  cf. Assemblée générale du 17 juin 2019). Cotisation réduite à 10 € d'avril à septembre. 

         Elle se règle le jour des inscriptions, début octobre, au Palais des Congrès de Rochefort. En cas d'indisponibilité, vous pouvez vous inscrire en cours d'année, à l'occasion des permanences - 1/2 heure avant le début des conférences, le lundi et jeudi sauf vacances scolaires -. 

         La participation exceptionnelle à une conférence est fixée à 5 € (auditeur libre)

 

         La cotisation annuelle permet la participation aux cycles de conférences et à l'activité de marche (oxygénation) et de bénéficier de tarifs préférentiels pour les activités annexes - Les autres activités sont payantes (sorties et voyages). 

 

 

------------

 

 


14/11/2013
5 Poster un commentaire

Conférences oct. à déc. 2019

 

Jeudi 03 octobre 2019 de 14h 30 à 16h 30

Adhésions U.T.L. et réservations "Sorties et Voyages"

Palais des Congrès - Salle Pierre Loti – 1er étage.

 

 

 

Lundi 07 octobre 2019 à 14h 30

"L’Aquitaine antique, préfiguration de notre région"

par Laurence Tranoy, Maître de Conférences en Histoire ancienne à La Rochelle.

           La conquête romaine du territoire gaulois  a eu des conséquences majeures sur l’organisation politique et administrative comme sur la vie économique et culturelle. Les habitants de l’Aquitaine antique, adeptes du monde romain, ont façonné un territoire dont nous portons l’héritage.

 

 

Jeudi 10 octobre 2019 à 14h 30

"Forces et fragilités du pontificat du Pape François"

par Constance Colonna–Césari, Auteure, journaliste et réalisatrice.

 

 

 

Lundi 14 octobre 2019 à 14h 30

séance inaugurale

 

"La Russie à la reconquête de son influence dans le monde"

par Eugène Julien, Maîtrise de Philosophie, ancien haut fonctionnaire dans le domaine des Finances et de la Santé.

 La faillite sur tous les plans de la Russie en 2000 entraîna un sursaut d’orgueil. Poutine voulut restaurer l’image de puissance du pays face à tous ses ex­-pays satellites, face à l’Europe, aux Etats-Unis, à l’Otan, et sur tous les théâtres lointains où on avait cru se passer d’elle (Syrie, Afrique). La conférence fera le tour complet de cette stratégie, à toutes ses frontières, en revenant sur son histoire, les sources de cet impérialisme, en analysant ses tactiques subtiles et fermes pour décrypter le jeu tenace de Poutine pour reconquérir l’aura perdue de la Russie.

A l’issue de la séance verre de l’amitié.

 

 

Jeudi 17 octobre 2019

Sortie à "ANGOULEME"

Voir informations  Rubrique  "Sorties et Voyages"

                                                           

-------------------------------------------------------------------

du samedi 19 octobre au dimanche 3 novembre 2019

Vacances de Toussaint

-------------------------------------------------------------------

 

 

Lundi 04 novembre 2019 à 14h 30   

"Jean de La Fontaine, le destin fabuleux d’un auteur à fables"

par Christian Pipet, Professeur de Lettres certifié.

             Poète et conteur, Jean de la Fontaine a surtout marqué l’histoire littéraire par ses fables dont il a su renouveler le genre. 

Il occupe une place de choix dans le paysage culturel français et aujourd’hui encore, certaines "morales" demeurent dans les expressions de la sagesse populaire. Présenté parfois comme libertin, dilettante, amoureux de la vie, il est surtout hors normes mais plein de vérité, de lucidité sur la vie, sur les mœurs de son temps et de tout temps, moraliste certes mais sans être moralisateur.

 

 

Jeudi 07 novembre 2019 à 14h 30

"L’eau, source de conflits dans le monde"

par Jean-Pierre Baudelet, Ingénieur de formation, hydraulicien, grande expérience industrielle à l’international.

                 La pénurie en eau dans certaines régions du monde souligne l’existence d’une "problématique de l’eau" dont les principaux facteurs  sont analysés.

                De cette situation naissent parfois des tensions politiques, dans le passé, d’actualité ou à l’état potentiel, qui concernent surtout les Etats riverains d’un même bassin fluvial.          

                Les plus graves litiges sont présentés avec les  enjeux politico-économiques qui s’y associent et qui s’amplifient avec les prévisions  d’un  changement climatique prochain.

              Des solutions sont envisagées, exigeant toutefois, par l’ampleur des  travaux, la sécurité et la stabilité politique des pays intéressés.

              L’eau, élément conflictuel, peut-elle devenir facteur de Paix régionale ?                                          

 

 

 

Lundi 11 novembre 2019 -  férié

  

Jeudi 14 novembre 2019 à 14h 30

"Le secret : est-il bon à dire ?"

par le Docteur Jean-Albert Meynard, Médecin Psychiatre.

 Le résumé de mon travail sur le secret peut se résumer en quelques phrases : 

Définition, usage du secret pour qui, pourquoi ?

Que cache t-on préférentiellement,

Qui veut-t-on protéger, soi ou l’autre ?

La révélation des secrets est-t-elle salutaire ?

Secrets d’histoire, secrets de famille, secrets de Polichinelle, que servent-t-ils?

L’inscription dans la mémoire est-elle inéluctable, est-elle un traumatisme ?

Voilà, un ensemble de questions auxquelles essaiera de répondre cette conférence.                                                                                 

 

 

 

Lundi 18 novembre 2019 à 14h 30

"Hélène Bessette, Georges Perec, Jean Marie Gustave  Le Clézio : regards croisés de trois romanciers sur les "trente glorieuses"

par Marina Salles, Professeur, Docteur es Lettres. 

"La littérature est la parole d’un temps": cette affirmation d’Hélène Bessette sera le fil directeur de la conférence de Mme Salles. 

À partir de trois romans : La Tour d’Hélène Bessette, Les Choses de Georges Perec, La Guerre de Jean-Marie Le Clézio, écrits entre 1959 et 1970, elle croisera le regard de leurs auteurs sur la dernière décennie des Trente Glorieuses : le contexte historique, le rapport à la ville, aux objets, à la conception matérialiste du bonheur. 

 Elle montrera comment chacun d’eux appréhende et interroge avec lucidité les ambivalences de l’époque.

 

 

Jeudi 21 novembre 2019

 

Sortie  "Fonds Patrimonial de la Médiathèque de Rochefort"

Voir informations Rubrique "Sorties et Voyages"

 

 

Lundi 25 novembre 2019 à 14h 30

"Signé Vrain Lucas, la véritable histoire d’un incroyable faussaire"

par Gérard Coulon, Archéologue et Historien.

Le conférencier va nous conter l’histoire incroyable (mais vraie !) de Vrain Lucas, le plus grand faussaire littéraire de tous les temps.

Sous le Second-Empire, cet escroc génial vendit plus de 27 000 fausses lettres à Michel Chasles, le plus illustre mathématicien de son temps. Des documents aussi farfelus que puérils, portant des signatures célébrissimes : Pascal, Newton, Charlemagne, Jeanne d’Arc, Louis XIV, César, Vercingétorix, Cléopâtre, saint Pierre, Lazare, Marie-Madeleine… Le tout sur papier et en français ! Cette incroyable arnaque déboucha sur un procès retentissant.

Une conférence vivante et pleine d’humour où l’on découvrira en images les lettres les plus stupéfiantes…

 

 

Jeudi 28 novembre 2019 à 14h 30

"L’aventure généalogique"

par Michel Dousset, Docteur en Sciences Humaines, Psychologue - Chargé de cours.

Sans racines et sans origines, donc sans passé hérité, il n’y a pas d’humanité possible…
Mais de quoi ce passé hérité est-il fait ?
Là, avec ce qui se transmet de génération en génération, commence l’aventure généalogique !
Aujourd’hui, il existe des outils techniquement remarquables (archives numérisées, logiciels
performants, associations actives…) qui facilitent considérablement l’organisation d’une recherche.

 

 Michel Dousset, au cours de son intervention, évoque de nombreux auteurs ayant écrit sur leurs origines, l'identité "héritée", l'identité narrative, imaginaire, etc... il transmet à l'UTL ses références littéraires :

DOUSSET-Michel----Re--fe--rences-bibliographiques-2019.pdf

 

 

Vendredi 29 novembre 2019

 

Sortie "Fonds Patrimonial de la Médiathèque de Rochefort"          

Voir informations Rubrique  "Sorties et Voyages"

 

 

Lundi 02 décembre 2019 à 14h 30

"La rencontre des fruits et des hommes"

par Jean-Yves Maisonneuve, Jardinier – écrivain, responsable du "Jardin de Pomone" à St-Denis du Pin (17).

De l’enthousiasme à l'hostilité,

du désir complice à l'indifférence,

du bon sens à l’enjeu économique,

la relation de l’homme et du fruit ne fut pas un long fleuve tranquille.

 

 

Jeudi 05 décembre 2019

Sortie  "La Spiruline à Rochefort"

Voir informations Rubrique "Sorties et Voyages"

 

 

Lundi 09 décembre 2019 à 14h 30                                    “Peut-on réussir sa vieillesse ?”

par Michel Billé, Sociologue.

            Réussir sa vieillesse, son vieillissement… Ce n’est sans doute rien d’autre que réussir sa vie. Tout le monde en rêve : il s’agirait, au fond de réussir toutes les étapes de sa vie, passer chacune d’elles et accepter la suivante… Mais justement, s’agirait-il de devenir très vieux, le plus vieux possible ? Ou au contraire de vieillir et de rester jeune ? Accepter ou refuser de vieillir ?

            On peut évidemment prendre le problème à l’envers. Personne ne peut souhaiter rater son vieillissement… Mais qu’est-ce donc que cette injonc-tion à la réussite qui nous poursuit désormais jusqu’au bout de l’âge ? Cette réussite, de quelle performance est-elle faite ? De quelles exigences est-elle porteuse ? Vieillir peut être défini de mille manières mais inéluctablement vieillir c’est apprendre à perdre… et à remanier pour cela le rapport que l’on entretient avec le temps, avec le monde, avec les autres et avec soi-même. Cet apprentissage est chemin de sérénité et de liberté s’il est fait de détachement et de légèreté plus que de recherche de richesse matérielle, de succès ou de gloire.

            Réussir son vieillissement ? Vieillir heureux de vivre peut-être simplement heureux puisque vieillir c’est vivre !

            La vieillesse est notre avenir, cultivons le !

Michel Billé conseille de poursuivre la réflexion avec ses deux ouvrages et autres conseils :

"La tyrannie du Bienvieillir" - Vieillir et rester jeune

Michel Billé, sociologue

Didier Martz, psychologue     ed. Erès 2018

 

"La société malade d'Alzheimer" 

Michel Billé                             ed. Erès 2019

 

 

Jeudi 12 décembre 2019 à 14h 30

"Désir, rivalité et bouc émissaire : la pensée de René Girard 1923-2015”

par Stéphane Marcireau, Professeur de Philosophie.

    "Les hommes sont soumis à leur désir mimétique et tant qu'ils ne perçoivent pas cette dépendance, ils restent enchaînés aux autres, auxquels
ils empruntent leurs désirs. L'anthropologie girardienne nous permet alors de comprendre comment s'entrelacent le désir mimétique, la rivalité et la
violence. La religion et la vie politique sont directement concernées par l'escalade de la violence et sa résolution par la désignation d'un bouc émissaire.
     Or tant que la paix est ramenée par une violence unanime dirigée contre un bouc émissaire, il n'est pas possible d'entrevoir l'existence d'individus
libres. La question de l'émergence de l'individu devient d'autant plus cruciale que René Girard décèle une amplification de la violence dans le monde
moderne.

 

Lundi 16 décembre 2019 à 14h 30

"Destination Pamir : sur les hauts plateaux de l’Asie centrale”

par Annick et Bernard Bouchereau, coopérants et voyageurs.

De mai à octobre 2017, nous sommes partis en Asie centrale. Il nous a fallu plusieurs mois pour atteindre le Pamir au Tadjikistan dans le Badakhshan limitrophe avec l’Afghanistan en passant par le Kazakhstan et le Kirghizstan.

Notre défi était d’aller à la rencontre des nomades kirghiz et des villageois pamiris sur les hauts plateaux du toit du monde à 5 000 mètres, en empruntant la difficile Route du Pamir.

Le circuit, pas vraiment programmé, s’est dessiné au fil de nos rencontres. Nous avons parcouru 32.000 km et sillonné 11 pays.

Comme pour les autres voyages, carnet de notes à portée de main pour Annick afin d’écrire le carnet de voyage et caméra au poing pour Bernard qui, de ses 40h de rush, a réalisé un film d’une heure.

 

Depuis 10 ans, nous avons choisi de partir seuls à l’aventure à bord de notre Pajéro avec notre tente sur le toit. Découvrir, vivre et comprendre d’autres cultures, c’est ce qui nous pousse à franchir les frontières.

Dans un monde où nous sommes invités aux rencontres virtuelles, à nous connecter en quelques secondes avec la planète entière, partir pendant plusieurs mois pour laisser au destin le choix de ceux et celles qui éclaireront notre périple, est quelque part une aventure.                   A. et B. Bouchereau

 

                                           

2 le rocher du lion de Cherkala (Kazakhstan)
5 Désert du Mangistau (Kazakstan)

 

    Le rocher du lion de Cherkala (Kazakhstan)  -                                          Désert du Mangistau (Kazakstan)

 

6 famille d\\\'Abdala et Munira - Atamekent (Kazakhstan)  
9 la route du Pamir (Tadjikistan)

 

 
     famille Atamekent (Kazakhstan)
         Route du Pamir (Tadjikistan)
 
 
 
 
10 Col Kysyl-Art (4282 m)Pamir (Tadjikistan)

    Col Kysyl-Art ( à 4282 m) Pamir    

 

 

  14 Bash Gumbaz dans le Pamir (T       Bash Gumbaz dans le Pamir 

 

17 Lac Yashyl kul dans le  Pamir (Tadjikistan)

  Lac Yashyl kul dans le Pamir                (Tadjikistan)

15 Bash Gumbaz dans le Pamir (Tadjikistan)

Bash Gumbaz dans le Pamir 

  22 Oasis au Pamir Afghan

         Oasis au Pamir Afghan

      23 Pamir Afghan

 

           Pamir afgan 

  

 

27 Mosquée Hazrat-i-Shah à Istaravchan(Tadjikistan)

 

 26 Mosquée Hauz-i-Sangin à Istaravchan (Tadjikistan)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquée Hazrat-i-Shah à Istaravchan (Tadjikistan)       Mosquée Hauz-i-Sangin à Istaravchan 

 

                                              28 Medersa Sultan Abdullatif à Istaravchan (Tadjikistan)                          

                                                             Medersa Sultan Abdullatif à Istaravchan 

 

30 Travailleurs des champs près de Pendjikent (Tadjikistan)

     Travailleurs des champs près de Pendjikent (Tadjikistan)

 

 

 

__________________________________________


19/12/2019
0 Poster un commentaire

Documentation - avril à juin 2019

Si vous souhaitez approfondir les sujets abordés dans nos conférences,

cette rubrique vous apporte des éléments complémentaires, ils ne sont pas exhaustifs :

références d'ouvrages, d'essais, de bibliographies, de films, de cartes...

 

---------------------

 

 

"L’âge d'or du capitalisme américain : Rockefeller, Carnegie et les autres vus par les caricaturistes" 

cf. le 13/06/2019 présenté par Claude Duval, Maître de Conférence honoraire à l’Université du Mans. Initialement spécialisé en littérature et civilisation américaines, avec pour sujet de recherche "L’évolution de l’idée de bonheur en Amérique du Nord aux XVIIIème et XIXème siècles", il a été très vite séduit par la filière "Langues Etrangères Appliquées" et ses objectifs de professionnalisation.

 

                            M. Duval a bien voulu nous confier le résumé de sa conférence ainsi que quelques dessins satirique, lesquels sont issus de la presse américaine de la fin du XIXème siècle (hormis celui concernant la Fondation Clinton). 

 

                    En accusant, à six mois des élections présidentielles de 2012, le projet de budget républicain de n’être rien d’autre qu’une forme à peine déguisée de Darwinisme social, Barak Obama, en quête de réélection, utilisait en fait un vieux slogan des démocrates pour faire apparaître leurs adversaires  comme ultraconservateurs  et régressifs.

                   Le terme Darwinisme social, fortement connoté, renvoie automatiquement aux dernières décennies du XIXème siècle qui, si elles peuvent être considérées comme l’Age d’Or du capitalisme américain, sont plus connues aujourd’hui sous l’appellation Gilded Age (l’Age doré) d’où émergent des noms comme ceux de Andrew Carnegie, écossais (1835-1918), le magnat de l’acier, John Davison Rockefeller (1839-1937), le roi du pétrole, John Pierpont Morgan (1837-1913), le célèbre banquier, Cornelius Vanderbilt (1794-1877), le spécialiste de l'armement, et du chemin de fer, tous connus aussi sous le nom, immédiatement évocateur, de Robber Barons (ou Barons voleurs).

 

            John Davison Rochefeller - The Trust Giant's point of view - What a funny little government!.jpg                                         

     John Rockefeller la Maison Blanche dans sa main d'où sortent des pièces d'or

     et le gigantisme de ses sociétés pétrolières qui domine le Capitole

                     

                     affiche capitalisme.jpg   Rockefeller, le roi des trusts, porteur du monde.

                     La robe faite de dollars ! 

 

              Andrew Carnegie - A Trustworthy Beast.jpg    

                  Andrew Carnegie face à l'Oncle Sam

 

 

                       C’est à cette époque, dans un contexte légitimant la réussite en termes de "survie des plus aptes" et de "lutte pour la vie", que furent codifiées les bases de la philanthropie moderne dont les Bill Gates et les Warren Buffett d’aujourd’hui se revendiquent les héritiers en y apportant une vision universaliste.

 

                Bill Gates and Warren Buffett - Les nouveaux maîtres du monde.jpg

                  les nouveaux maîtres du monde : Gates et Bufett

 

 

                      M. Duval termine son exposé en montrant comment la philanthropie s’est invitée en 2016 dans la campagne pour les élections présidentielles entre Donald Trump et Hillay Clinton.. avec des illustrations très parlantes !

 

                               Hillary and the Clinton Foundation.jpg

 

_____________________________________

 

  "Le bleu et le vert dans l’Art : ange ou démon ?" 

cf. le 27/05/2019 présenté par Daniel Bernard, auteur, poète, romancier (venu déjà le 13/11/2017 présenter à l'UTL "l'histoire de la couleur bleue").

       Daniel Bernard réalisant de nombreuses conférences dans la région ou hors région a remis à l'UTL son dossier de presse comprenant notamment sa présentation sur le bleu et le vert dans l'art. 

                                Affiche revue Daniel Bernard Le bleu et le vert dans l'art.jpg

 

                    Le bleu et le vert dans l’art : jamais couleurs n’ont à ce point impressionné les esprits. 

                   Dans l’histoire de l’art, les couleurs bleue et verte forment un bien étrange couple, tour à tour ignoré, opposé, adulé ou diabolisé. Nous pouvons déduire que le bleu et le vert ne sont pas des couleurs comme les autres.

                   Elles sont à l’image d’Éros et de Thanatos les dieux grecs des deux grands tabous de l’humanité : l’amour et la mort. 

                    Le bleu et le vert se détestent ! La symbolique va au-delà de leurs atomes chimiques. Les peintres vont se faire l’écho de leur rivalité et de leurs passions. 

                   Au XIXème siècle, avec l’apparition de la photo, la peinture réaliste détermine l’importance de la lumière dans les tableaux, voir les peintures de Turner, de Courbet et de Monet.

                    les bleus de William Turner.jpg le bleu et le vert de William Turner

                   Au XXème siècle, nous découvrons la Période bleue de Pabli Picasso, l’époque des romantiques et le vague à l’âme d’Yves Klein avec son célèbre bleu outremer : l’IKB.

 

                                Le bleu klein.jpg le bleu Klein

 

                    Pour Geneviève Asse, amie de Beckett et de Matisse : "le bleu est diabolique, c’est une couleur qui bouge, il prend tout ce qui passe, il a quelque chose de fulgurant". Van Gogh poursuit : "le bleu est divin, sur une toile il créé de l’espace autour d’un personnage". Le dieu Matisse rajoute : "quand je mets du vert, cela ne veut pas dire de l’herbe".

 

Klein conclut sous les fresques de Giotto : "le bleu n’a pas de mesure, il est hors dimensions". 

Chez Egon Schiele, les bas verts des corps impudiques n’ont rien de ludique, rien de dansant comme chez Toulouse Lautrec, on est loin d’Ingres, de ses nus élégants. Cézanne, lui est fasciné au point de s’énucléer pour atteindre l’immensité du bleu.

 

                     egon Schiele les bas verts.jpg le vert chez Egon Schiele

 

. Voir dossier de presse :  Daniel-Bernard-la route-de-l--or-bleu.pdf

 

. Suivez les cycles de conférences de Daniel Bernard sur la page facebook : https://m.facebook.com/DanielBernardLR/

  

. Son ouvrage : "la route de l'or bleu"  ed. La Découvrance 2016. 

 

                     Daniel Bernard l'or bleu.jpg
                            
 

. Lire pour en savoir plus, l’historien médiéviste, spécialise de la symbolique des couleurs, Michel Pastoureau et ses nombreux ouvrages.          

 

_________________________________________

 

 

Le Comité Rochefort de la Société des Membres de la Légion d’Honneur préside à la conférence prononcée le 23/05/2019 par Bernard Lassus, Architecte-Paysagiste, auteur du Jardin des Retours (1982-2000) qui entoure la Corderie royale, classée monument historique en 1967.         

 

                Le Jardin des Retours.jpg

 

La mise en valeur de ses abords a été obtenue par la création d’un parc au bord de la Charente. Avec l’aménagement du Jardin des Retours, Rochefort a renoué avec le fleuve qui est à l’origine de sa création et la Charente appelée "la mer" par B. Lassus.

 

Cette création, véritable objet d’art, a obtenu un succès international – ce que savent moins les Rochefortais -.

 

                Bien que de nombreuses années le séparent du début de ce projet (concours lancé par la mairie de Rochefort au moment où la Corderie étant encore en reconstruction), B. Lassus se montre passionné et heureux de venir expliquer ce qu’il a souhaité pour la Corderie et la Ville, les différentes phases de réalisation du parc qui et certains aspects de son histoire.

 

                              la corderie et son parc.jpg

 

                En premier lieu, hommage de B. Lassus rendu à Jean-Louis Frot, maire de Rochefort, qui a accompagné l’architecte-paysagiste durant tous les travaux et plus encore, ainsi que toute l’équipe municipale de l’époque, sans oublier les jardiniers, Une pensée également à Emmanuel Lopez, aujourd'hui décédé, alors directeur du Centre International de la mer.

 

 

             Quelques notions importantes pour l'architecte-paysagiste :  la Corderie n’est pas un bâtiment isolé (dans l’Arsenal). Au départ, elle a rendu possible la ville et il y a toujours eu interaction entre les deux : ainsi au moment de la fermeture de l’Arsenal en 1926, la ville a été coupée de la mer (la Charente), elle a été en déclin – rappel que Rochefort était plus importante que La Rochelle.

 

La Corderie, tout un symbole, qu’il faut considérer comme un bâtiment industriel français,  voir international. Selon B. Lassus, il n’est pas considéré à sa juste valeur, il devrait être mis au rang des Forges d’Arc-et-Senans.

 

                Pourquoi "Jardin des retours", retour parce qu’il ne fallait pas de stagnation, d’enfermement. Ce projet était appelé à rebondir, à être développé, et poursuivi avec les thèmes privilégiés liés à l’histoire de Rochefort : le passé maritime, la végétation exotique ramenée lors des expéditions : trois thèmes avaient été retenus :

 

* le Jardin de la Marine 

* le Jardin de La Galissonnière 

* le Jardin des Amériques 

 

                      Le projet de Bernard Lassus.jpg

 


le Jardin de la Marine, le plus proche de la ville, conçu à la fin du XVIIème dessiné de lignes géométriques, de parterres symétriques, du classique.

C’est le point de départ du projet du Jardin des retours, un point élevé, une vue qui s’ouvre sur la Corderie (314 m de long) et la Charente... la mer.

 

                                        schéma démarrage du projet la perspective.jpg

                                 le point de départ : la perspective sur la Corderie et le fleuve

 

Le Jardin des Retours évoque les grandes expéditions de découverte, l’aventure des vaisseaux rentrant au port chargés de plantes inconnues. Mais il ne fallait pas de fleurs, ni de sculptures devant un bâtiment industriel, ce sont donc des  plantes exotiques, les tulipiers de Virginie (les premiers sont arrivés à Rochefort) installés tout le long de la rampe qui descend sur la Corderie. Auparavant, il a fallu reconstituer le rempart – 400 m de long, qui maintenait la partie haute, effondrée (en reprenant à l’identique le travail de Blondel), chamaerops sur les pelouses de la corderie, magnolias dont les premières graines furent rapportées par Jean de la Galissonnière de son voyage aux Amériques en 1711, l’ensemble constitue le Jardin de la Galissonnière.

 

                      Pelouse et pamiers de la corderie.jpg
 
 

 

Dans la partie basse du projet : les berges du fleuve gardent l’aspect naturel : les roseaux, joncs et autres plantes de rivière. 
Puis, il ouvre des trouées entre deux cheminements : le long du fleuve et le long de la Corderie. 

 

Une grande prairie a été aménagée entre ces espaces conçue pour le repos du public et des manifestations  culturelles. C’est le jardin des Amériques.

 

 

"la Flamme des Amiraux", une collection de drapeaux qu'il a fallu reconstituer dont un du XVIIIe siècle qui a été commandé au lycée Lafayette, section broderie, positionnés sur le musoir à l’entrée des deux formes de radoub dont l’une héberge l’Hermione. Il ne faut pas oublier que les drapeaux étaient un moyen de communiquer pour les bateaux et chaque drapeau avait son code (établi par l’amiral de la Galissonnière). Bernard Lassus voudrait bien qu’il existat une grande fête des drapeaux à Rochefort…  

Les drapeaux qui flottaient au vent ont été retirés depuis quelques années et le musoir s’est en partie effondré.

 

                            les flammes des amiraux face à la Charente.jpg 

 

Plus loin, "le labyrinthe des batailles navales" composé d’ifs taillés en forme de vague transforme la mer en "houle végétale". B. Lassus avait envisagé de surmonter cette houle par l’installation de maquettes de bateaux puisque Rochefort en a tant construit…  Des recherches ont été faites, un budget obtenu mais ce projet n’a pas vu le jour et avec le changement des ’équipes municipales, les  priorités se sont déplacées !.

 

                         le labyrinthe végétation pointue.jpg
 

                        le labyrinthe avec maquettes de bateaux.jpg

                            le labyrinthe avec les maquettes de bateaux

 

 "l’Aire des gréements" construit sur un bunker qui ne pouvait être détruit, surélévation sur la Charente avec la reconstitution d’un bateau en bois avec de hauts mâts, un lieu servant de café-buvette où étaient positionnées des tontines (réalisées en béton travaillé, imitant l’osier) avec leur couvercles (on y conservait  les plantes durant leur long voyage), ceci a fonctionné quelques années puis délaissé. L’aire des gréements sera remis en état, annonce la municipalité actuelle.

 

  aire des gréments.jpg les tontines sur l'aire des gréements.jpg

                                                                 l'Aire des gréements et les tontines

 

Les tontines évoquent le bégonia du nom de l’intendant Michel Bégon (arrivé à Rochefort en 1690) et le rachat par la ville (1985) d’une belle collection de bégonia cédé par un horticulteur désireux de prendre sa retraite, ce fut le démarrage du Conservatoire du Bégonia.  

 

B. Lassus a eu un projet d’installation de serres de plantes non acclimatées derrière "le café des longitudes" à côté de la Corderie, mais cela ne s’est pas fait.   

 

                   De grandes satisfactions pour Bernard Lassus mais aussi quelques déceptions et regrets concernant de belles idées abandonnées pour la plupart, faute de budget.

 

                Le Jardin des Retours est une création contemporaine dans la tradition européenne des jardins à thème, projet soutenu par le Président François Mitterrand venu à Rochefort inaugurer l'ensemble. Le Jardin des Retours figure parmi les "Grands projets culturels en France". On le regardera peut-être autrement en s’y promenant !

 

 _____________________________________________

 

  "Pieter dit Bruegel l’Ancien vers 1525/1569, conteur en drôleries ou peintre humaniste" 

   par Jean-Paul Salles, Docteur en Histoire.           

      "On sait gré à Bruegel d’avoir introduit les paysans, la nature dans la peinture flamande. 

      Il est bienveillant pour les paysans, s’intéresse à leurs proverbes.

      Leur travail est productif et ils ont bien droit aux fêtes ! 

      Mais même à travers ses scènes campagnardes, il présente des sujets spirituels profonds.

 

                                                                                                             J.P. Salles

 

                  Pieter Bruegel (né entre 1525-1530, mort en 1569) a eu une vie brève. Très peu d’éléments biographiques ont été retrouvés (Anvers puis Bruxelles quand il se marie avec la fille de son maître en 1562). Ceci ne l’a pas empêché de réaliser une œuvre importante et d’avoir une grande aura en pays flamand surtout depuis le XXème siècle.

 

                  On trouvera ici les différentes étapes de sa peinture :

                  1- Bruegel poursuit une tradition : un second Bosch ?

 il le ressuscite par ses images spirituelles, puis s’émancipe de ce modèle.

 

-La Tentation de Saint Antoine, vers 1556, dessin à la plume et au pinceau, Oxford, Ashmolean Museum, et gravure.

-Les grands poissons mangent les petits, 1556, conservée au MET, New York.

 

Son voyage en Italie en 1552 lui fait découvrir les Alpes, que l’on retrouve dans plusieurs de ses paysages flamands ce qui surprend, ses horizons sont toujours élévés.

 

Il est très marqué par sa culture chrétienne et pour répondre aux commanditaires il se veut très classique, moralisateur, il met son talent au service de la bonne cause :

 

-L’avarice, gravure d’après Bruegel, au MET à New York.

-Marinus van Reymerswaele, Le changeur et sa femme, huile sur bois, 83/97, Madrid, Prado.

-La Luxure, gravure d’après Bruegel, Paris, BNF.

-Dulle Griet ou Margot l’enragée, 1562, Anvers, Museum Mayer van den Bergh.

-La chute des anges rebelles, Bruxelles, Musées royaux (scène biblique fouillée).

  

2 - Bruegel amoureux des coutumes et des proverbes flamands : instruire en même temps que distraire. 

-Le combat de Carnaval et de Carême, 1559, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

-Proverbes flamands ou le monde renversé, 1559, Berlin, Gemäldegalerie.

-La Tour de Babel, 1563, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

 

    la Tour de Balbel.jpg la Tour de Babel

 

3 - Des sujets religieux ancrés dans le pays flamand et dans l’actualité. 

Toutes des huiles sur bois :

-La prédication de Saint Jean Baptiste, 1566, Budapest.

-Le dénombrement de Bethléem, 1566, Berlin.

-Le massacre des Innocents, non daté, Londres, Hampton Court Palace.

 

le massacre des innoncents.jpg 

massacre des innocents (enfants de - de 16 ans, du temps du Duc d'Albe, début de la terreur au Pays-Bas espagnol

 

-Adoration des Mages sous la neige, 1563 ?, Winterthur, Collection Oskar Reinhart.

 

                   Les thèmes religieux, importants dans ses œuvres, refluent peu à peu pour laisser place à la description des paysages, des coutumes et des paysans de son pays natal, à chaque fois, nombre de personnages occupe toute la toile et les paysages se découvrent d’une certaine hauteur et vont très loin vers l’horizon.

  

4 - Bruegel, le chantre des paysans, une exaltation de l’homme le plus utile à la société (le plus essentiel disait Erasme). Il est tourné vers la terre et les biens qu’elle produit et non le commerce très développé alors dans les Flandres.

 

Après le travail des champs, on fait bombance, on danse et s’accouple : voir les nombreuses scènes des fêtes paysannes très colorées, très détaillées et tout en symboles et drôleries. 

des huiles sur bois :

-Les chasseurs dans la neige, 1565, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

 

les chasseurs dans la neige.jpg les Chasseurs dans la neige

 

-La Moisson, 1565, New York, Metropolitan Museum (le MET).

     

UTL Bruegel l'ancien la moisson 001.jpg la moisson   

 

-Le Repas de Noce, 1568, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

 

Repas de noce Brueghel.jpg Repas de noce

 

détail repas de noce Bruegel.jpg détails 

 

-La Danse de la mariée en plein air, 1566, Detroit, Museum of Arts.

 

la danse de la mariée en plein air.jpg la danse de la mariée en plein air

 

 

Détails de ma riée de plein air Bruegel.jpg détails 
 

-La Danse des paysans ou la Kermesse, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

-Le Pays de Cocagne, 1567, Munich, Alte Pinakothek (une critique sociale).

-Mendiants, 1568, Paris, Louvre. (seul tableau conservé en France mais il existe une collection de dessins à la Bibliothèque de France).

-Paysage d’hiver avec patineurs, 1565, Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts.

 

-La Chute d’Icare, découverte au XXème siècle, ni datée ni signée, attribuée à Bruegel, conservée à Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts.

 

la chute d'Icare.jpg la chute d'Icare

 

                   Son œuvre sera poursuivie par ses fils, Pieter Bruegel le Jeune et Jan dit Bruegel de Velours, (beaucoup parlent de "pâles imitateurs") et par ses nombreux suiveurs, dont Avercamp, le peintre des paysages d’hiver et des patineurs. Son influence se lit aussi dans certaines œuvres d’un autre anversois, Rubens. 

 

. A noter qu’à l’occasion du 450ème de sa mort, un beau livre a été réalisé par une équipe de flamands et hollandais "Bruegel et l’hiver" ed. Actes Sud - la neige, le patinage et les patineurs, thèmes de prédilection du peintre.

 

. A voir : une grande exposition au musée de Flandre de Cassel jusqu’au 14/7/2019 : plus d’une centaine de toiles, gravures et instruments de musique sont réunis pour célébrer cet anniversaire sur le thème des fêtes paysannes.

                  

 

 

N.B. : Bruegel ou Brueghel ? 

A cette époque, l’orthographe des noms propres a varié. Bruegel lui-même signa Brueghel jusqu’en 1559 et ses fils, devenus peintres, reprirent le "h" que leur père avait abandonné.

 

_________________________________________________

 

 

 "Mozart : rêver avec les sons"  

cf. le 16/05/2019 présenté par Michèle Lhopiteau-Dorfeuille, Lauréate des conservatoires de Bordeaux et Nancy, Chef de Chœur, a dirigé entre autres de 1998 à 2003, le chœur international des Nations-Unies, biographe de Mozart.

 

                              ouvrage Michèle. Lhopiteau sur Mozart.png

 

           Mozart mit son immense capacité à rêver avec les sons au service de sa quête secrète d’amour et d’affection .  Norbert Elias "Sociologie d’un génie". 

 

             Il y a eu tant d'ouvrages, de films, de pièces de théâtre sur ce génie de la musique qu'il est préférable de laisser s'exprimer Michèle Lhopiteau qui a côtoyé et côtoie toujours Mozart dans sa vie professionnelle, bien remplie, et dans sa vie privée pour son simple plaisir.

            

       Michèle Lhopiteau, musicologue et chef de chœur - inconditionnelle de la musique de Mozart, a décidé de faire abstraction à la fois du film Amadeus et de tout ce qu'elle avait pu lire pendant et depuis ses études au Conservatoire de Bordeaux, afin d'effectuer un indispensable retour aux sources en s'immergeant dans les sept tomes de la correspondance complète de la famille Mozart, traduite en français par Geneviève Geffray, l'actuelle conservatrice de la bibliothèque du Mozarteum de Salzbourg. 

 

                          fondation Mozart à Salbourg.jpeg

                                            Le Mozarteum de Salzbourg 

 

A noter un héritage de 626 œuvres composées en 30 : ans messes, concertos piano et violon, sonates, sérénades, symphonies, opéras, etc... nous écouterons quelques extraits qui émailleront sa conférence.   

 

            Référons nous à la présentation faite à l'occasion de la sortie de son livre "rêver avec les sons" ed. le bord de l'eau, 2011.

 

 

          "À l’image du portrait qui orne sa couverture, Wolfgang Amadeo Mozart : rêver avec les sons", un essai publié en mars 2011, présente un Mozart beaucoup plus attachant que celui qu'ont popularisé les légendes nées après sa mort, et qui continuent d'être entretenues en dépit des documents découverts au XXème siècle : car non, Mozart n'était pas un enfant attardé, il n'a jamais été jeté à la fosse commune, son père Léopold ne fut pas un père abusif et il n'est mort ni sur la paille ni oublié du public.

 

                    mozart 7 avec père et soeur.jpg

                            une enfance de travail acharné entre son père et sa sœur

 

           Comme le montre ce portrait à la pointe d'argent pour lequel le compositeur a posé en avril 1789 lors de son passage à Dresde, Mozart, adulte était plutôt rond, n'avait l'air ni hautain ni dédaigneux, et surtout ne portait jamais de perruque - contrairement à ce que fait croire le tableau qui figure hélas sur la plupart des articles, affiches, CDs et livres consacrés à Mozart ; un tableau imaginaire car peint 18 ans après la mort de Wolfgang par un artiste qui ne l'avait jamais vu".

 

                                                            Portrait après sa mort.jpg

 

                 "Wolfgang Amadeo Mozart : rêver avec les sons" vous permet de découvrir enfin le Mozart intime, débarbouillé des clichés nés à l'époque romantique ; le Mozart foncièrement gentil et plein d'humour (lire sa correspondance).

                   Une sélection de 32 extraits musicaux, regroupés sur deux CDs, permet aux lecteurs - qui ne possèdent pas tous l'intégrale de la musique de Mozart ! -  d'écouter immédiatement les morceaux dont le compositeur parle à son père, à son épouse, à sa soeur et à son ami Jacquin.

 

Un cahier de huit portraits en couleur, en provenance directe du Mozarteum de Salzbourg, donne enfin à voir les personnages dont il est question dans le texte.

                                                  

 

. Michèle Lhopiteau a produit également des "guides sur l'Opéra", "la Musique Vocale Sacrée", "la Musique Instrumentale", et "un Panorama de la Musique Classique".

 

. de quoi vous donner un vertige mozartien ! 

 

- Mozart dans la littérature : http://choeurdetarbes65.fr/index.php/repertoire/mozart-dans-la-litterature/mozart-dans-la-litterature/

 

 

- " Mozart" : Encyclopédie de A à Z, ed. Robert Laffont, coll. Bouquins, 2005 (réimpr. 2006)

 

sur l'opéra Garnier_buste_mozart.jpg

Mozart sur la façade de l'opéra Garnier à Paris 

    ______________________________

 

"La fabuleuse histoire de Théodore Gelot et d’Eugène Mesnard de Damvix (Vendée) à Legal (Canada)" 

cf. le 9/05/2019 présenté par Jean-Claude Coursaud, Auteur régionaliste de plusieurs ouvrages (marais poitevins entre autres) – correspondant de presse.   

                

                     Notre conférencier, vendéen, s’est passionné par cette fabuleuse histoire touchant deux hommes issu de cette même région, à Maillé pour Eugène Mesnard, né en 1868, et Damvix, pour Théodore Gelot, né 1862, lequel ne sait ni lire, ni écrire. Ils sont pauvres et l’avenir s’avère bien fermé pour eux, cependant en 1889, une chance s’offre à eux (comme dans d’autres régions de France) car s’instaure un mouvement pour aller s’enrichir en Amérique du Nord par le travail. Ils feront partie de ces pionniers francophones prêts à tout quitter… pour un eldorado…

 

               Un riche propriétaire viticole, Standford est venu en France pour connaitre de nouvelles méthodes de travail (son vin dit de Bourgogne ne donne que du Brandy) mais aussi pour recruter des français afin de cultiver la vigne et améliorer la production de vins au nord de la Californie.

 

               Eugène Mesnard embarque en premier du Havre mais les deux hommes, il fait la  connaissance quelques semaines plus tard de Théodore Gelot. Ils se retrouvent en Californie à Vina, seront entourés d’une communauté religieuse et les deux compagnons ne se sépareront pratiquement plus tout au long de leurs aventures.

 

 

 

              A la fin de leur contrat de 4 ans à Vina où la production viticole ne s’est guère améliorée et le propriétaire est décédé, ils vont répondre à l’appel du Gouvernement canadien qui offre 70 hectares de terre à défricher pour seulement 10 dollars…  

 

Les deux vendéens croquent à pleines dents cette nouvelle aventure.

 

                               attelage à Legal.jpg

                                         un attelage, rue principale à Legal (Alberta)

 

 

             Avec beaucoup de courage pour affronter des conditions climatiques effroyables, aidés par les religieux installés sur place, ils vont s’installer définitivement dans l’ouest canadien et feront partie de cette communauté (d'européens surtout) de cultivateurs céréaliers qui seront à l’origine de l’essor de l’Etat de l’Alberta, à Legal, qui s’accroît rapidement grâce à la réussite de ces hommes. C’est "la prairie", des pistes défoncées, une terre qu’il faut dompter sous un climat très rude mais la volonté de réussir est la plus forte.

 

 

                                          bois à défricher Gelot Mesnard Canada.jpg

                                               nos deux aventuriers 

 

             Eugène Mesnard se mariera, aura deux enfants, qui décéderont très jeunes puis sa femme, de la grippe espagnole, malgré les bonnes conditions de vie puisqu’ils ont réussi à construire ; Mesnard, très affecté par ses deuils ne survivra pas et décédera à 55 ans d’une maladie cardiaque. Ils sont enterrés à Legal (nom d’un missionnaire français).

 

             Théodore Gelot se mariera avec une française faisant partie de la communauté religieuse, auront deux enfants, et resteront à Legal durant la grande Guerre ; ils séjourneront en France ensuite et reviendront à Legal. Plus tard la ferme des Gelot sera vendue à un russe. La ville de Legal posséde une rue Gelot.

 

 

 

            L’idée du roman est née lorsque Jean-Claude Coursaud a pris connaissance d’une correspondance détaillée et captivante écrite par Eugène Mesnard à sa famille de Maillé.                         S’ensuivent deux voyages sur les traces des pionniers pour approfondir le sujet, en compagnie d’Isabelle Savariau, arrière-petite-nièce de Théodore Gelot.

 

Des documents, des témoignages inédits recueillis sur place vont encourager l’auteur à écrire l’épopée des deux colons.

 

Quant à Isabelle Savariau, elle a toujours été fascinée par les récits racontés par sa grand’mère. Les années passent et en 2008, elle retrouve les petits-enfants de Théodore Gelot, ses cousins. Lorsqu’elle rencontre Jean-Claude Coursaud, elle lui confie  les documents et photos de famille.

 

 

                                    Un coin de prairie pour 10 dollars Jean-Claude Coursaud.jpg

 

             L’épopée des deux vendéens sera présentée sous forme d'un diaporama, suivi de cartes des états canadiens.

____________________________________________

 

 

 "La culture vietnamienne à travers les estampes populaires"

cf. le 6/05/2019 présenté par Jean-Pierre Pascal, Ancien Directeur de recherche au CNRS. Il a étudié la structure, le fonctionnement et la biodiversité des forêts tropicales. Parmi ses principaux terrains d’études figurent l’Inde, le Vietnam et la Guyane.

 

  

                              Les estampes vietnamiennes font partie de l’art populaire à partir du XVème siècle et jusqu’à nos jours – bien que plus rares ces dernières années. Cette tradition vient directement de la Chine avec sa culture, ses symboles, ses légendes…

                     Les estampes présentées ce jour ont été réalisées dans un village du nord Vietnam ;

le papier, très résistant, est fabriqué à partir de tiges d’écorces de mûrier, la technique de gravure des planches avant impressions successives des couleurs et du noir (réalisées à partir de plantes) est relativement classique.

 

                       UTL gravure des couleurs estampes vietnam 001.jpg 

 

                    À l’occasion de fêtes et d’événements particuliers, la coutume au Vietnam voulait que l’on achète des estampes pour les coller à différents endroits de la maison.

 

                    La majeure partie de ces images était produite et achetée pour les fêtes du Nouvel An lunaire, c’est pourquoi on les désigne souvent sous le nom de tranh Tết (images du Tết).

 

                    C’est le cas, par exemple, d’estampes religieuses, comme celle du Génie du Foyer, collée en remplacement de celle de l’année précédente, ou encore, collées sur les portes, de couples de génies protecteurs. Sur les portes, on plaçait également des estampes représentant des mandarins comme souhaits de richesse et de prospérité. À l’intérieur, étaient collées des images de coqs, de poules, de cochons, de truies, ou encore d’enfants, exprimant des souhaits de bonheur, de richesse ou de postérité, avec une symbolique très élaborée.

 

              estampes présentation 6 05 2019.jpg Trois garçons attrapant des oiseaux et des crapauds  

Les garçons forment un souhait de nombreuse progéniture mâle. - Le crapaud est un symbole de richesse. - L’oiseau qui chante forme par homophonie un vœu de gloire et de  renommée : chanter ming est homophone de ming, renommée. - Les fleurs de prunier sont un souhait d’être reçu premier aux examens. - La légende dit : « Pour des dizaines et des dizaines de milliers d’années, richesses, dignités et honneur ».

 

                           On trouvait aussi des images représentant des scènes villageoises ou des festivités dNouvel An.

        UTL estampes de souhaits 001.jpg

           Les souhaits se calquent sur le calendrier chinois : le chat ou le tigre.

 

             

                          Certaines estampes étaient produites à l’occasion des fêtes de la mi-automne : carpe contemplant le reflet de la lune ou procession du dragon et de la licorne. D’autres, en revanche, étaient vendues toute l’année comme images décoratives et d’agrément (panneaux des quatre saisons ou des quatre belles jeunes filles). C’était le cas aussi d’estampes satiriques ou moralisatrices, ou encore de celles qui figurent des héros et héroïnes historiques ou légendaires.

         

                         Ainsi, par leur originalité, leur style, la variété des thèmes abordés et leurs légendes souvent poétiques ou ironiques, ces estampes offrent un panorama exceptionnel des différentes facettes de la culture vietnamienne : vie quotidienne, pratiques agraires, fêtes traditionnelles, croyances, symbolisme, morale, littérature, légendes, histoire et même propagande politique.

                   génie du mariage estampes vietnamiennes 6 05 2019.jpg  le génie du mariage   

 

           UTL estampe labourage 001.jpg 

               souhaits d'accroissement de la production agricole

 

 

Passionné par l’imagerie populaire du Vietnam, Jean-Pierre Pascal a publié en 2017 un livre sur ce sujet, ainsi que de nombreux articles dans la revue Carnets du Viêt Nam. Il a aussi organisé plusieurs expositions dont une, en 2015, au Centre Culturel du Vietnam en France.

 

               ouvrage de JP Pascal estampes du Vietnam 001.jpg

_________________________________________

 

"Naissance et développement du fait balnéaire sur les côtes de Saintonge 1816-1924"  

cf. le 29/04/2019 présenté par Thierry Sauzeau, Professeur d’Histoire moderne à l’Université de Poitiers, depuis 3 ans, Président élu du Conseil Scientifique du Groupement d’intérêt scientifique (GiS/CNRS) Histoire et Sciences de la Mer. M. Sauzeau avait présenté précédemment son étude sur "Comprendre Xynthia, expliquer le phénomène"

 

        La Saintonge, province de l'ancien régime, concerne un territoire assez bien délimité avec l'estuaire de la Charente, Aix, Oléron, Madame, Brouage, la presqu'île d'Arvert et le pays royannais.

        Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les paysages côtiers étaient composés de "montagnes de sable" et à l'arrière, quelques villages et hameaux peu habités dans les marais, on parle de "côtes barbares" car parcourues par les pilleurs d'épaves, des paysans-pêcheurs à pied... Cependant, l'environnement se transforme au cours des années : érosion, submersion, ensablement, marécages médiocrement drainés, salines en déprise (Brouage), les activités maritimes et militaires se développent, la population également avec des mouvements migratoires pour un avenir plus assuré, les transports par voie maritime et terrestre (rail) se multiplient et également le goût pour les loisirs, les villégiatures, les déplacements..

           Notre conférencier distinguera plusieurs zones géographiques dans le développement des stations balnéaires : la côte de Beauté avec Royan, à l'ouest avec Pontaillac et à l'est, St-Georges de Didonne.    

         A noter qu'en 1818, le 1er consul américain installé à Bordeaux fait construire un bateau à vapeur pour assurer la liaison avec Royan pour une sortie d'une journée, puis plusieurs, ensuite... des hôtels seront construits pour accueillir les bordelais.

 

                                Bateauà Vapeur Bordeaux-Royan 001.jpg
      

         1868, Jean Lacaze, banquier bordelais, lance la station de Pontaillac et fait construire de belles villas qui font partie intégrante du patrimoine balnéaire.

         Frédérique Garnier, maire de Royan de 1870 à 1905 fera entreprendre de gros travaux d'urbanisation et en y fera amener préalablement le tramway.

 

                         Villas à Pontaillac 001.jpg

 

                  Une autre zone concernée par les transformations : Oléron, Aix et les stations d’estuaires : Ronce, St-Trojan, Boyarville, Fouras, Port-des-Barques (1880-1914).

                       

                  Thierry Sauzeau a bien voulu mettre à disposition pour le blog sa présentation

  Conférence Saintonge balnéaire 29/04/2019.ppt

 

            

. des lectures de référence :

"le désir du rivage" ou "le territoire du vide" d'Alain Corbin, historien. 

"les villas de la côte de Beauté" et "Guide architectural, Royan 1900" de Frédérique Chasseboeuf, architecte, guide à la Ville de Rochefort. 

 

           Les-villas-de-la-Cote-de-Beaute-Charente-Maritime.jpg       Guide-architectural-Royan-1900.jpg

                           

____________________________________________ 

 

″Les enjeux actuels du transport maritime mondial"  

cf. le 11/04/2019 par Cyril Delher, Directeur adjoint de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) de Marseille  - Officier de Marine.

 

 

 porte containers.jpgBateau croisières à Sete.jpg

 

 

                             L'ENSM, Ecole Nationale Supérieure Maritime, est une école d'ingénieurs française qui forme les officiers de la marine marchande et des ingénieurs œuvrant dans le domaine maritime ; Etablissement public d'enseignement supérieur dont la tutelle est exercée par le Ministre chargé de la Mer (Direction des Affaires maritimes de la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer).

                   M. Delher, avant d’aborder les problématiques actuelles liées aux trafics maritimes de plus en plus importants dans le monde et le gigantisme des navires, nous présente la gamme des transports maritimes :

 

voir le site :  http://www.marine-marchande.net/

 

                  On notera des industries segmentées : séparation des transports : marchandises et ferries, croisières

3 grands secteurs segmentés :

- les porte-conteneurs – lignes régulières avec le plus gros trafic : d’Asie vers l’Europe

- le tramping (transport maritime à la demande) : les vraquiers solides (citons Louis Dreyfus Armateurs, spécialisé dans le transport de vrac sec) et liquides (gaziers, pétroliers… qui ne font jamais les mêmes lignes).

- les navires pour les travaux maritimes : poses d’éoliennes, de câbles sous-marins – bateaux qui restent en position fixe (avec Alcatel-Lucent, Orange Marine et Nexans, principaux câbliers mondiaux.. ; installation de plateformes offshore (les Bourbon), des dragues, brise-glaces,

 

D'autres navires : 

. les rouliers :  au long cours qui peuvent transporter marchandises et passagers ou l'un, ou l'autre.

. les transports passagers : croisières et yachting (plaisance).

 

              Les activités maritimes sont directement liées au développement économique mondial, mais soumises à des cycles imprévisibles ; actuellement 10 milliards de tonnes transportées , soit 80% du commerce mondial en volume. Depuis 2014, les transports maritimes se sont multipliés par 7 dans le monde.

 

Carte des routes fréquentées par les navires   http://info.arte.tv/fr/le-commerce-maritime-mondial-infographies

Trafic en temps réel des navires dans le monde  http://www.pilotage-maritime.nc/ais.php

 

 

             Routes-maritimes mondiales.PNG

 

               Le problème crucial actuel est le stationnement dans les ports que ce soit pour les marchandises ou les passagers (escales dans les grandes villes). 

              Enfin il y a un besoin croissant de ports pour recevoir les bateaux en fin de vie avant démantèlement ou désarmement.

              En conséquence, des risques de plus en plus élevés : aléas géopolitiques, engorgement des ports, difficultés dans les manœuvres et évacuation des passagers, manque d’équipements dans certains ports, risques d’incendie, actes de piraterie, de terrorisme, trafic de drogue… risques climatiques (notamment forts vents sur les porte-conteneurs), risques financiers nécessitant des assurances multiples cependant les personnels sont de plus en plus formés et la réglementation internationale a beaucoup évolué grâce à l’Organisation Maritime Internationale qui a passé de nombreuses conventions (172 pays membres) concernant le trafic, les problèmes techniques, la sûreté et la sécurité, les pollutions, le juridique, etc….

consulter :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_maritime_internationale

 

                 Un autre risque, l’impact environnemental, de plus en plus à considérer :

les pollutions concernent les eaux mazouteuses, les eaux grises (usées, recyclées), les rejets gazeux, les ordures compactées mais parfois encore rejetées en mer. 

                 De gros progrès ont été faits (notons le doublage des coques des pétroliers) mais il peut y avoir encore des inconsciences et des accidents.

 

         porteconteneurCMA.jpg                      Paquebot VENISE.jpg
        Porte-conteneur Christophe Collomb CMA-CGM                          Escale à Venise
  

 

en complément de lecture, la revue "Le Marin" de la Marine marchande :  http://www.marine-marchande.net/Presse/LeMarin/LeMarin.htm

_______________________________________

 

 

"La maîtrise de l’eau, de l’antiquité à nos jours : l’exemple en Egypte du Nil et du haut-barrage d’Assouan" 

cf. le 8/04/2019 présenté par Marc Blanchard, ancien Inspecteur d’Académie, grand connaisseur de l'Egypte ; L'UTL a déjà, bénéficié de quatre conférences sur ce grand pays. 

 

 

                             La préoccupation de l’eau en Egypte remonte à des millénaires et aujourd’hui il s’agit d’un des problèmes majeurs pour notre planète. 

                      L’Egypte ne dépend que d’un fleuve, le plus long du monde, allant de l’Afrique équatoriale jusqu’à la méditerranée sur 6 670 kilomètres et drainant environ 3 348 611 m2

 

                                              Carte de l'Egypte.jpg

                    Comme dans d’autres régions du monde, la civilisation égyptienne a été fondée sur une "agriculture alluviale". Cependant, il a fallu de tout temps compter avec les crues du fleuve, crues régulières, prévisibles sur lesquelles la population se "calait" pour les cultures, mais la donne a changé au fil des siècles.

  

voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_dans_l%27Égypte_antique

 

                                                 cultures sur le NIL.jpg

                                                                         cultures sur les rives du Nil

 

 

                       Hérodote, dès le Vème siècle avant J.-C., à présenter l’Égypte comme un "don du Nil" mais pour profiter de ce don, les hommes ont dû entreprendre très tôt des travaux d'irrigation comme le "mental", le "chadouf", méthodes consistant à surélever le niveau de l’eau pour la disperser ensuite.

 

                                       KomOmbo.Shaduf. irriguation.jpg

                                                à Kom Ombo - un chadouf

Puis utilisation des norias, de la vis d’Archimède, du goutte-à-goutte (certainement le plus efficace) ; et à une époque plus récente, le creusement de canaux (voir le canal d'El Mahamoudia, près d’Alexandrie) et l’installation de barrages (celui d’Esna, d’Assiout, de Nag Hammadi), constructions et reconstructions car le limon noir est très présent et endommage les installations dont la plus importante : celle du haut-barrage d’Assouan (symbole du nationalisme égyptien et arabe), barrage inauguré en 1971 donnant l'immense lac du nom du Président Nasser, a l'initiative de ces grands travaux).

 

 

                Canal El Mahmoudia Alexandrie.jpg           haut barrage d'Assouan.jpg

                         Canal El Hahmoudia                                 Haut-barrage d'Assouan 

 

                   Cela entraîna une réductions des crues, mais parallèlement les égyptiens ont déploré d’importantes incidences sur les cultures dont des récoltes moindres sur l’ensemble de l’année, des régions devenues plus arides, une insuffisance de drainage donnant une remontée de la salinité, une baisse du niveau de l’eau des barrages due à l’évaporation et plus préoccupant encore, l’Egypte vit un accroissement de la population considérable. En cinquante ans, la population du pays a été multipliée par 3,5 avec, pour ces dernières années, une croissance démographique moyenne supérieure à 2 % par an.

 

                     Avec une perspective d’un milliard d’habitants en 2050, l'Égypte est le troisième pays le plus peuplé d'Afrique derrière le Nigeria et l'Ethiopie.

 

                      Des mesures sont prises depuis plusieurs années : usines de traitement des eaux usées ; dessalement des eaux de mer, formation dans les pratiques quotidiennes de consommation, diminuer le gaspillage (notamment arrosage intensif sous très forte chaleur) ; travaux de creusement pour recueillir l’eau des nappes phréatiques importantes ; expérimentation de plantations d’arbres arrosées par des eaux usées, début d’installation de panneaux solaires…. et par ailleurs, parce que l'Egypte n'est pas repliée sur elle-même, un accord a été passé en 2018 avec l’U.E. pour réfléchir aux solutions que l’Egypte pourrait mettre en place face aux problèmes environnementaux, démographiques et politiques. 

 

plus de détails sur l'avenir de l'Egypte :  http://les-yeux-du-monde.fr/actualite/afrique-moyen-orient/29171-quel-avenir-hydrique-pour-legypte

 

__________________________________

 

 

 "Le culte de la personnalité et propagande : l'exemple de la Corée du Nord."

cf. le 1er/04/2019 présenté par Gérard Rovarc’h, Diplômé de l’Institut de Géographie de Paris, de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale des Langues et Civilisations Orientales.

                Culte de la personnalité et propagande politique sont les marqueurs de toutes les dictatures. La Corée du Nord, qui s’impose comme le dernier régime totalitaire dans le monde, n’échappe pas à la règle et est même devenue l’archétype du genre.

 

 

             Ce régime totalement unique est appelé le "Duche", un marxisme-léninisme militarisé… difficile à classer entre une Chine protectrice et un «cousin » communiste soviétique. La dynastie des Kim (depuis 1912) a  voulu un isolationnisme renforcé par des sanctions économiques successives décidées à son encontre, elle a connu un destin politique composé de la rivalité entretenue avec le sud-Corée, (bien qu’il y ait un rêve du Nord de l’unification du pays…), de l’ex-colonisateur japonais et de l’ancien occupant américain.

 

            C’est un grand pays de 122 762 km2 avec 24,8 millions d’habitants (capitale Pyongyang) devenu un état en 1948, il vit en autosuffisance, prône une société sans classe : tous sont égaux … mais avec 51 catégories sociales dont 3 couches différenciées !  : les soutiens, les indifférents, les hostiles…lesquels sont multipliés par tous les membres de leur famille… qui subiront des représailles…

 

                                          carte-routiere-coree-du-nord.jpg

 

                  L’armée omniprésente de 1,19 millions d'hommes (l'une des cinq plus importantes armées du monde) entrave la vie des habitants et aussi des touristes (surtout chinois) – il faut toujours penser "Duche" sous peine d’être envoyé dans un centre de rééducation ou camp de travail. Limogeages, disparitions de personnes sont fréquents.

 

             10 ans de service militaire pour les jeunes garçons et filles, présents à tous les défilés au pas de l’oie et les grandes cérémonies dans les stades formant de leurs tenues impeccables et colorées le portrait, en très grand, du chef suprême et hommage au pouvoir !

 

               Défilé militaire Corée du Nnord.jpg     Kim grand-père et père Corée Nord.jpg

 

 

                Affiches-propagande avec les sempiternels thèmes : l’armée, l’ouvrier, le paysan, l’intello… ainsi que ceux évoquant les ennemis éternels : japonais, américains  ; médias (KCTV télévision de propagande), témoignent de l’idolâtrie portée à son leader suprême Kim Jong-Un, ce dieu vivant doit être visible de tous, ainsi que le sourire et les larmes que chacun verse à tout propos en sa présence ou devant son portrait ou bien devant les 35000 statues à la gloire de cette dynastie. 

 

               La Corée du Nord est aussi une puissance nucléaire qui menace. Mais les rencontres internationales récentes en vue de négociations venant de la Chine ou des Etats-Unis ont montré une belle mise en scène où la Corée reste gagnante.

 

               La Chine est toujours le principal partenaire diplomatique et commercial de Pyongyang, bien que les relations entre les deux Etats soient très variables. Cependant les changements en Corée du Nord ne pourraient venir que de la Chine, mais il faut pensé sur du long terme, du très long terme…

 

              Si vous n'êtes pas trop refroidis, vous pouvez poursuivre vos recherches sur le sujet. 

 

_______________________________________

 

  

 

 

 

 


09/04/2019
0 Poster un commentaire